in ,

Cette forêt abriterait des dizaines de virus géants !

harvard forest
Crédits : Flickr / Daniel Spiess

Des chercheurs ont arpenté la forêt proche de l’Université d’Harvard, et ces derniers ont trouvé de nombreux virus géants encore inconnus. Or, il s’agit des premières découvertes du genre dans un environnement non aquatique !

Une « balade » à la recherche de bactéries

À l’origine, les chercheurs de l’Université du Massachusetts et du Joint Genome Institute de Californie désiraient chercher des bactéries pour étudier leur adaptation au changement climatique. Ainsi, ceux-ci se sont rendus dans la forêt proche de l’Université d’Harvard (Harvard Forest), une zone de 1 200 hectares habituellement entretenue et utilisée pour ce type de recherches.

Comme l’indique la publication dans la revue Nature Communications le 19 novembre 2018, les scientifiques sont revenus avec pas moins de 16 virus géants inconnus. Nul doute que cette forêt pourrait dans un avenir proche fortement intéresser les virologues !

Crédits : Wikimedia Commons

Quels sont ces virus ?

Les biologistes ont eu recours à une analyse méta-génomique des 2 000 échantillons récoltés et ont observé des virus – aussi gros que des bactéries – dont la taille dépassait les 0,2 microns ! L’un de ces virus – ayant été baptisé HyperionVirus – est même considéré comme un des plus importants génomes pour un virus jamais identifié !

« Le fait que nous ayons trouvé tous ces génomes de virus géants dans le sol est particulièrement intrigant, car la plupart des virus géants décrits précédemment ont été découverts dans des habitats aquatiques », a expliqué Frederik Schulz, co-auteur de l’étude.

Par ailleurs, les échantillons obtenus ont été source d’étonnement, car ceux-ci contenaient une très forte concentration de nouveaux génomes de virus géants. De plus, les chercheurs estiment qu’en insistant, il serait possible de trouver plusieurs dizaines d’autres virus géants encore inconnus. Il faut également savoir que fait les structures des virus géants découverts sont assez différentes les unes des autres.

Enfin, rappelons tout de même qu’il y a une quinzaine d’années, la Science considérait encore que les virus étaient plus petits que les bactéries. Or, diverses découvertes ont permis de comprendre qu’il s’agissait d’une certitude erronée. Il y a quelques mois, une analyse réalisée par des chercheurs français a mis en lumière des virus géants capables de produire leurs propres gènes !

Sources : Science Daily – Sciences et Avenir

Articles liés :

Les virus géants utilisent un anti-virus pour se protéger

Le Marseillevirus, un virus géant retrouvé dans le ganglion un patient

Découverte d’un nouveau virus géant vieux de 30 000 ans dans le permafrost sibérien