in ,

Cette femme a enchaîné quatre traversées de la Manche à la nage !

Crédits : capture YouTube / Guardian News

Une Américaine de 37 ans ayant survécu à un cancer du sein a traversé la Manche quatre fois à la nage sans interruption. Le fait est que cette incroyable performance a duré plusieurs dizaines d’heures !

Quatre traversées, 54 heures de nage

Ce 17 septembre 2019, l’Américaine Sarah Thomas est devenue la première personne avoir traversé la Manche à la nage quatre fois d’affilée. Selon The Guardian, ces deux allers-retours entre Douvres (Royaume-Uni) et le Cap Gris-Nez (France) ont été bouclés en 54 heures ! Pour sa deuxième et dernière arrivée à Douvres, la nageuse a été applaudie par un petit groupe de fans, mais a déclaré se sentir plutôt malade, assommée et engourdie.

Après son arrivée, Sarah Thomas n’a pas manqué de remercier son équipe d’assistance. Cette dernière a en effet été là pour la ravitailler en boissons riches en électrolytes et en caféine. Chaque demi-heure, des assistants attiraient l’attention de la nageuse afin de lui proposer ces boissons au moyen d’une corde. Évidemment, ceux-ci ont également veillé à sa sécurité, car il faut savoir que ces traversées de la Manche n’ont pas été de tout repos. Sarah Thomas a déclaré que l’eau salée lui avait brûlé la gorge et qu’une méduse l’avait piquée au visage.

Une partie de cette performance de 54 heures a été effectuée de nuit !
Crédits : capture YouTube/ Guardian News

Alimenter son combat contre la maladie

Dans un tweet, le nageur d’endurance Lewis Pugh n’a pas manqué d’apporter son soutien à Sarah Thomas. L’intéressé a estimé qu’il s’agissait là d’une performance incroyable ayant repoussé les limites connues de l’endurance humaine. Rappelons au passage qu’en 2017, la nageuse avait effectué une performance similaire dans le lac Champlain, situé dans le nord-est des États-Unis. Cette dernière avait parcouru 167 km en 67 heures !

À cette époque, Sarah Thomas estimait avoir la possibilité de réussir tout ce qu’elle pouvait entreprendre, notamment sur le plan sportif. Toutefois, un cancer du sein lui a été diagnostiqué, une maladie qu’elle a fini par surmonter. Il s’avère que le projet de traverser quatre fois la Manche lui a permis de pouvoir garder espoir et combattre la maladie. Enfin, soulignons le fait qu’il s’agit ici d’une véritable victoire, tant cette performance surpasse la précédente. En effet, la distance parcourue en 54 heures dans la Manche représente 215 km au lieu de 135 km en raison des marées.

Articles liés :

Cet homme va traverser la Manche sur un Flyboard !

Une IA est maintenant capable de détecter le cancer du sein avec une précision de 99 % !

Un dérivé du cholestérol pourrait révolutionner les traitements du cancer du sein