in

Cette exoplanète étonnamment dense remet en cause les théories sur la formation des planètes !

Crédits : NASA Exoplanet Exploration

Découverte il y a une poignée d’années, l’exoplanète K2-25 b donne du fil à retordre aux spécialistes de la formation des planètes. Sa caractéristique principale ? Son étonnante densité pour sa taille qui pourrait remettre en cause les théories sur le sujet !

Un véritable casse-tête

Comme l’indique le catalogue des exoplanètes de la NASA, K2-25 b est une exoplanète de type Neptune orbitant autour d’une étoile de type spectral. Découverte en 2015, cette planète met actuellement à mal les théories sur la formation des planètes selon une publication de l’Association des Universités pour la Recherche en Astronomie (AURA) du 4 août 2020.

Il faut savoir que K2-25 b est un peu plus petite que la Terre, mais pèse 11,6 fois son poids ! Âgée de 600 millions d’années, cette exoplanète est donc bien plus dense que les autres planètes d’âge et de taille similaire. Ce qui pourrait paraître comme étant une “drôle d’anomalie” est en réalité un véritable casse-tête pour les chercheurs.

exoplanète K2-25 b systême
Crédits : NASA Exoplanet Exploration

Comment se forme une planète ?

Selon les connaissances actuelles, une planète se forme à partir de grandes quantités de matériel fragmenté en orbite autour d’un corps céleste massif comme une étoile. On parle alors de disque protoplanétaire pour caractériser cette dispersion de matériel. Avec le temps, des poussières, gaz et autres morceaux de roche et de glace vont progressivement s’agglomérer sous l’effet de la force gravitationnelle.

Résultat, un début de planète qui continuera à grossir en attirant de plus en plus de matériaux. Au fur et à mesure, la planète deviendra assez imposante et lourde puis sera caractérisée par une force gravitationnelle suffisante pour capturer une énorme enveloppe gazeuse. Or, cette dynamique sera à l’œuvre jusqu’à que la planète ait “fait le ménage” sur son orbite.

Une exoplanète incroyable

Seulement voilà, le cas de K2-25 b est très spécial. Beaucoup plus massive que la Terre, mais aussi légèrement plus petite, l’exoplanète a une enveloppe gazeuse très réduite. Or, tout ceci va à l’encontre de ce que les scientifiques observent habituellement. Rien ne semble pouvoir expliquer les raisons de cette masse excessive. Aucune explication non plus pour cette quasi-absence d’enveloppe gazeuse, alors que la force gravitationnelle de K2-25 b est très importante !

Les spécialistes de la formation des planètes sont donc perplexes. Ils ont même évoqué la possibilité que les théories admises jusqu’ici soient fausses ! De nombreuses questions restent en suspens, si bien que les experts devront observer K2-25 b encore très longtemps avant de trouver des réponses satisfaisantes.