in

Cette étude estime que fréquenter son ex n’est pas forcément une mauvaise idée !

Crédits : Pixabay

Après une séparation douloureuse, aucun membre de votre famille ou amis ne vous conseillera de fréquenter votre ex à nouveau. Et pourtant, une étude nord-américaine conclut qu’il ne s’agirait pas une si mauvaise idée en soi.

Il est fréquent que lorsque deux personnes se séparent, celles-ci se revoient ensuite, généralement dans le cadre d’ébats amoureux. Une étude publiée le 17 octobre 2018 dans la revue Archives of Sexual Behavior menée par des chercheurs des universités de Wayne State (États-Unis) et de Toronto (Canada) a voulu en savoir plus. Ils ont tenté de savoir si cela empêchait les individus de passer à autre chose – comme trouver un autre partenaire – et à quel point cela pouvait les impacter émotionnellement.

Pour les besoins de l’étude, les chercheurs ont suivi 113 volontaires ayant tous subi une récente séparation. Il leur a été demandé de tenir à jour un journal durant quelques mois, afin de rendre compte de leur quotidien ponctué de tentatives destinées à revoir leur ex. À la fin de l’expérience, les volontaires ont rempli un questionnaire afin d’évaluer leur attachement émotionnel vis-à-vis de leur ex.

L’étude comptait également une autre partie à laquelle 372 volontaires ont participé. Il s’agissait simplement pour ces derniers de rapporter leurs tentatives de reconquête – et éventuellement leurs expériences sexuelles – avec leur ex, ainsi que leur attachement à cette personne.

Selon les résultats, la plupart des volontaires atteignaient leur but après leurs tentatives de rapprochement. De plus, même les personnes désirant vraiment trouver quelqu’un d’autre étaient susceptibles de continuer à fréquenter leur ex. Ceci ne leur poserait pas vraiment de problèmes émotionnels, ce qui est aussi le cas pour les personnes plutôt nostalgiques de leur relation passée. Il est ici question de garder une sorte de dynamique positive et de se sentir bien au quotidien.

Les chercheurs ne conseillent pourtant pas de coucher avec un ancien partenaire. Mais ils estiment que les discours habituels de la société – jugeant que le fait de fréquenter à nouveau un ex est quelque chose de mal – manquent peut-être de justifications.

Sources : La DépêcheDoctissimo

Articles liés :

Le sexe moins important que le smartphone ? Ce que révèle un nouveau sondage sur notre relation au téléphone

Le sexe, une bonne alternative au sport ?

Selon vous, qu’est-ce qui procure autant d’effet que le sexe ?