in

Cette découverte fait reculer la date du premier occupant de la « France préhistorique »

Crédits : Musée de Préhistoire de Tautavel sur Twitter

Une dent de lait ayant appartenu à un enfant de 5 à 6 ans sur le site de fouilles de Tautavel a permis de faire reculer l’âge du premier occupant préhistorique de ce qui est la France d’aujourd’hui.

Cette dent de lait – dont la découverte a été annoncée sur Twitter par le Musée de Tautavel le 24 juillet 2018 – est tout simplement la plus ancienne trace humaine fossile de France. Elle a été retrouvée sur le site de la Caune de l’Arago à Tautavel, près de Perpignan (Pyrénées-Orientales).

Retrouvée dans un sol vieux de 550 000 à 560 000 ans, la dent de lait en question est plus âgée de 100 000 à 110 000 ans que le célèbre homme de Tautavel découvert en 1971. Il était considéré jusqu’à aujourd’hui comme le « premier des Français ».

La dent sera scannée et étudiée au microscope afin d’obtenir des informations sur son ou sa propriétaire, notamment concernant sa croissance et de son alimentation. Cependant, les archéologues ont espoir de retrouver d’autres restes, car la dent de lait est toujours dotée de sa racine. Cela suggère donc que l’enfant ne l’a pas perdue, et que ce dernier est mort avant que celle-ci ne tombe de façon naturelle.

Alors que l’espèce humaine à laquelle l’enfant appartient reste encore un mystère, la découverte de la dent de lait vient s’ajouter à celles de deux autres dents (incisives) adultes retrouvées en 2014 et 2015. Ces dents retrouvées dans des strates antérieures à – 550 000 ans ont appartenu à des chasseurs ayant vécu dans la même grotte.

La dent de lait et les deux dents adultes seront comparées avec les restes d’autres hominidés plus anciens tels que l’Homo antecessor ou encore l’Homo Heidelbergensis, qui ont été retrouvés respectivement en Espagne et en Allemagne. Les chercheurs désirent également trouver un lien entre les homininés retrouvés dans la grotte française et l’homme de Tautavel. Pour certains, celui-ci appartient à l’espèce Homo heidelbergensis ayant précédé les hommes de Néandertal.

Sources : Sciences et AvenirOuest-France

Articles liés :

Ce que des traces nous révèlent sur la vie d’enfants il y a 700 000 ans

Les Hommes faisaient-ils du sport durant la Préhistoire ?

Des outils vieux de 385 000 ans suggèrent que des humains ont quitté l’Afrique plus tôt qu’on ne le pensait