in

Cette batterie révolutionnaire promet de recharger une voiture électrique en 10 minutes

Crédits : Pixabay

Dix minutes de recharge électrique pour 300 kilomètres d’autonomie : c’est la promesse d’une toute nouvelle batterie développée par des chercheurs américains.

Il existe encore de nombreux freins à l’achat d’une voiture électrique. Le prix, d’une part. L’autonomie, d’autre part. Mais aussi le temps de charge encore trop lent. Une équipe de chercheurs annonce avoir développé une nouvelle batterie capable de répondre à ces deux derniers obstacles.

« Nous avons démontré que nous pouvions charger un véhicule électrique en 10 minutes pour une autonomie de 200 à 300 km, explique l’ingénieur chimiste Chao-Yang Wang, de la Penn State University. Et nous pouvons le faire pendant 2 500 cycles de charge, ce qui représente une durée d’un demi-million de kilomètres de trajet ».

Le problème de la chaleur

Les batteries lithium-ion, utilisées dans les voitures électriques comme dans votre smartphone, ont un ennemi mortel : la chaleur. Exposées à des températures trop chaudes, les batteries voient en effet leur durée de vie considérablement réduite à cause de dépôts de lithium qui se forment autour de l’anode pendant la charge. Dans des cas extrêmes, elles peuvent même exploser.

C’est pourtant la chaleur qui permettrait d’accélérer le temps de recharge. Au final, la solution est aussi le problème. Ce que proposent ces chercheurs, c’est d’augmenter la température pendant de brèves périodes. De quoi permettre aux batteries de se recharger plus rapidement, tout en réduisant les risques de détérioration.

voiture électrique
Pourra-t-on bientôt recharger une voiture électrique en quelques minutes ? Crédits : Pixabay

Une recharge en 10 minutes

Sur le papier, ça paraît logique. Mais encore fallait-il trouver la bonne formule. Le bon équilibre. Les chercheurs ont ici découvert que le fait de chauffer des batteries à une température de 60 degrés Celsius pendant environ 10 minutes permettait de réduire le temps de charge, tout en minimisant les risques de surchauffe. Résultat, la batterie est plus efficace et dure plus longtemps.

Pour l’heure, cette étude n’est qu’expérimentale. Passer à un niveau industriel prendra sans doute encore plusieurs années. Avant de commercialiser ces batteries, les chercheurs vont en effet devoir s’assurer que ces techniques de recharge extrêmement rapide soient stables et suffisamment sûres. Autrement dit, faire en sorte qu’elles n’explosent pas entre les mains des conducteurs.

Ce n’est qu’une fois ces obstacles surmontés que les voitures électriques pourront réellement concurrencer les moteurs à combustion interne, et faire une différence.

Source

Articles liés :

Voici la Bolt Nano, une micro-voiture électrique lancée par Usain Bolt

La voiture électrique de Dyson, un projet encore mystérieux

La Tesla Model 3 se débarrasse de son cuir animal