in

Cet ingénieur amateur fabrique sa propre voiture volante !

Crédits : capture Youtube / Flying Kyxz

Alors que des firmes multinationales et autres sociétés mènent actuellement des projets de voiture volante, un jeune ingénieur amateur vivant aux Philippines a réalisé avec succès le premier vol d’essai de son prototype, l’Ultralight Aircraft !

Kyxz Mendoza est un jeune ingénieur amateur habitant Quezon City, sur l’île de Luçon (Philippines). Lassé d’être coincé dans les transports chaque jour, l’intéressé a réalisé un prototype de voiture volante. L’Ultralight Aircraft a nécessité presque six années d’efforts de la part de Kyxz Mendoza et de son équipe du groupe Koncepto Millenya.

L’appareil ressemble à un imposant drone, mais il s’agit bien d’une automobile volante monoplace. Comme le montre la vidéo visible en fin d’article, un premier vol d’essai a été réalisé avec succès au début du mois de septembre 2018. Alors que l’appareil devait être dévoilé au mois de juillet, l’équipe a du faire face à des conditions météorologiques difficiles, notamment à cause nombreuses précipitations, et au passage de quelques typhons.

« Je voulais que ce soit une voiture de sport, une Lamborghini volante, pourquoi pas. La conception fut un [long] processus de tâtonnements. Certains matériaux étaient brûlants pendant l’utilisation. D’autres matériaux ne fonctionnaient pas vraiment », a déclaré Kyxz Mendoza.

Cependant, après quelques ajustements et changements de position, ce prototype a été grandement amélioré. Et il n’a rien à envier à certains autres projets ayant beaucoup plus de moyens financiers.

« C’est un véhicule du type voiture volante qui utilise pour voler la technologie du drone, ou technologie du multicopter. C’est comme une voiture-drone, finalement. L’une des caractéristiques principales est le système de batteries redondantes. Ainsi, même si une batterie est déchargée, l’aéronef peut toujours se maintenir en vol », a poursuivi l’ingénieur.

Le temps de chargement des batteries est de 2 h 30, alors que l’autonomie est de 12 à 15 minutes – ce qui est relativement faible. Mais ce temps pourrait être allongé à l’avenir. Très léger de par sa composition en fibre composite d’aluminium et de carbone, l’appareil peut tout de même supporter une charge de 100 kilogrammes. Prochaine étape : Kyxz Mendoza désire développer une version biplace de l’Ultralight Aircraft, et peut-être arriver à un succès commercial.

Source

Articles liés :

Et si la voiture volante du futur était… un drone ?

La voiture autonome doit-elle être équipée d’un drone éclaireur ?

Ce drone Boeing peut transporter plus de 220 kg !