in

Cet ingénieur amateur fabrique sa propre voiture volante !

voiture volante
Crédits : capture Youtube / Flying Kyxz

Alors que des firmes multinationales et autres sociétés mènent actuellement des projets de voiture volante, un jeune ingénieur amateur vivant aux Philippines a réalisé avec succès le premier vol d’essai de son prototype, l’Ultralight Aircraft !

Kyxz Mendoza est un jeune ingénieur amateur habitant Quezon City, sur l’île de Luçon (Philippines). Lassé d’être coincé dans les transports chaque jour, l’intéressé a réalisé un prototype de voiture volante. L’Ultralight Aircraft a nécessité presque six années d’efforts de la part de Kyxz Mendoza et de son équipe du groupe Koncepto Millenya.

L’appareil ressemble à un imposant drone, mais il s’agit bien d’une automobile volante monoplace. Comme le montre la vidéo visible en fin d’article, un premier vol d’essai a été réalisé avec succès au début du mois de septembre 2018. Alors que l’appareil devait être dévoilé au mois de juillet, l’équipe a du faire face à des conditions météorologiques difficiles, notamment à cause nombreuses précipitations, et au passage de quelques typhons.

« Je voulais que ce soit une voiture de sport, une Lamborghini volante, pourquoi pas. La conception fut un [long] processus de tâtonnements. Certains matériaux étaient brûlants pendant l’utilisation. D’autres matériaux ne fonctionnaient pas vraiment », a déclaré Kyxz Mendoza.

Cependant, après quelques ajustements et changements de position, ce prototype a été grandement amélioré. Et il n’a rien à envier à certains autres projets ayant beaucoup plus de moyens financiers.

« C’est un véhicule du type voiture volante qui utilise pour voler la technologie du drone, ou technologie du multicopter. C’est comme une voiture-drone, finalement. L’une des caractéristiques principales est le système de batteries redondantes. Ainsi, même si une batterie est déchargée, l’aéronef peut toujours se maintenir en vol », a poursuivi l’ingénieur.

Le temps de chargement des batteries est de 2 h 30, alors que l’autonomie est de 12 à 15 minutes – ce qui est relativement faible. Mais ce temps pourrait être allongé à l’avenir. Très léger de par sa composition en fibre composite d’aluminium et de carbone, l’appareil peut tout de même supporter une charge de 100 kilogrammes. Prochaine étape : Kyxz Mendoza désire développer une version biplace de l’Ultralight Aircraft, et peut-être arriver à un succès commercial.

Source

Articles liés :

Et si la voiture volante du futur était… un drone ?

La voiture autonome doit-elle être équipée d’un drone éclaireur ?

Ce drone Boeing peut transporter plus de 220 kg !

Yohan Demeure

Rédigé par Yohan Demeure

Licencié en géographie, j’aime intégrer dans mes recherches une dimension humaine. Passionné par l’Asie, les voyages, le cinéma et la musique, j’espère attirer votre attention sur des sujets intéressants.