in

Cet homme doit vivre avec son pénis de près de 50 cm de long !

Crédits : capture YouTube / Truly / Barcroft TV

Ce quinquagénaire mexicain ne peut pas vivre de façon normale. En effet, il doit composer au quotidien avec un pénis dont la longueur est de 48,21 cm au repos ! Popularisée il y a déjà plusieurs années, son histoire a depuis fait le tour du monde.

Un record en “trompe-l’œil”

Âgé de 55 ans, Roberto Esquivel Cabrera vit dans l’État de Coahuila, dans le nord-est du Mexique. Or, sa vie est en partie dictée par son membre viril anormalement long. En effet, celui-ci est de 48,21 cm au repos. Comme le dévoilait le tabloïd britannique The Mirror en 2015, l’homme avait affirmé vouloir entrer dans le Livre Guinness des records. À l’époque, une vidéo présentant son attribut avait fait le tour du monde. Si de nombreux médias ont ces dernières années évoqué un record du monde, il semble que celui-ci n’ait jamais été homologué.

Par ailleurs, ce potentiel record est “en trompe-l’œil”, comme l’affirmait le Dr Vincent Hupertan, urologue à l’hôpital Bichat de Paris, toujours en 2015. Selon lui, la verge n’est pas composée de deux corps caverneux et d’un corps spongieux s’étendant sur une longueur de 48 cm. Il s’agit en réalité d’un prépuce irrégulier démesurément long. L’expert avait affirmé que la partie fonctionnelle de la verge ne dépassait pas les quinze premiers centimètres. Et cela donne donc l’illusion d’un sexe aux dimensions impressionnantes. Par ailleurs, les médecins ayant examiné Roberto Esquivel Cabrera pensent que ce dernier aurait utilisé des poids pour agrandir son pénis.

sexe long 2
Crédits : capture YouTube / Truly / Barcroft TV

Évoquons également que par le passé, ce genre d’anomalie anatomique a déjà fait l’objet d’observations. Ces membres de plus de 35 cm au repos sont toutefois très difficiles à mesurer en érection. En effet, cela implique que le corps du pénis doté de structures spongieuses soit capable de rapidement et durablement se gorger de sang afin de se durcir. Il n’est donc pas étonnant que les hommes ayant cette anomalie aient des difficultés érectiles très importantes.

Un pénis très handicapant

Si Roberto Esquivel Cabrera semble assez fier de son membre dont la longueur atteint ses genoux, The Mirror avait tenté de décrire une partie de son quotidien. Or, il n’aurait pas de relations sexuelles, à la fois en raison des difficultés érectiles et de la réticence des femmes face à cette idée. Par ailleurs, Roberto Esquivel Cabrera doit composer avec quelques difficultés à marcher, mais surtout des infections urinaires à répétition ainsi que des troubles du sommeil.

Pire encore, cet attribut lui rendrait la tâche difficile pour trouver du travail et s’insérer socialement. À l’époque, Roberto Esquivel Cabrera vivait seul et bénéficiait d’aides sociales. Néanmoins, l’homme avait reçu des propositions de travail, principalement dans le secteur de la pornographie, comme l’indiquait le Daily Mail en 2017.

Cette même année, la chaîne Barcroft TV avait réalisé un reportage d’une douzaine de minutes sur le sujet :