in ,

Cet homme devient ivre juste en mangeant certains aliments

Crédits : iStock

Un Britannique devient systématiquement ivre lorsqu’il avale une portion de frites ou autre repas riche en glucides. Comment une telle chose est elle possible ?

L’histoire de Nick Hess, un américain de 34 ans, a été rapportée par la BBC ce 5 mars 2015. Cette histoire très étrange fait actuellement le tour du monde. Depuis quelques années, cet homme constate être saoul après certains repas. Soupçonné par son épouse d’être alcoolique, Nick Hess a même été arrêté dans l’Ohio en 2011 pour conduite en état d’ébriété après un accident.

Et pourtant l’homme ne boit jamais. Il décide en janvier 2015 de consulter afin d’avoir des précisions sur son état qu’il juge préoccupant. Après une batterie de tests, l’hôpital arrive à la conclusion que Nick Hess voit son taux d’alcoolémie augmenter après un repas chargé en glucides, comme s’il avait bu sept verres de whisky coup sur coup. Lorsque l’homme ingère l’amidon contenu dans les aliments tels que les frites, les pâtes, le pain ou les sodas, la levure fermente et les sucres sont alors transformés en éthanol. Conclusion, son estomac produit de l’alcool !

Il s’agirait d’une maladie très rare : le « syndrome d’auto-brasserie ». Cela peut faire sourire, mais cette maladie avait déjà été repérée au Japon dans les années 70. Les scientifiques restent néanmoins divisés sur ces cas très rares. Aujourd’hui, Nick Hess adopte un régime alimentaire faible en glucides et prend également des médicaments anti-fongiques.

Nous vous relations une histoire similaire en 2013. Un Texan de 61 ans s’était alors présenté aux urgences d’un hôpital avec 0,37 mg d’éthanol par millilitres de sang, affirmant n’avoir rien bu. Croyant à une blague, les médecins l’ont hospitalisé pendant une journée sans qu’il n’ait accès à la moindre bouteille d’alcool. Étant nourri avec des aliments riches en glucides, le taux d’alcoolémie du patient avait augmenté de 0,12%. Il aurait eu une infection due à la levure de boulangerie, et selon les médecins, il brassait sa propre bière dans son estomac.

Sources : BBCFrance 3Le Nouvel ObservateurTop Santé