in

Cet hecacoptère est le drone « ultime » !

Crédits : Voliro ETHZ

Des étudiants suisses travaillent actuellement au développement d’un drone capable d’aller partout et à plus faible vitesse, de faire des acrobaties. Il s’agit d’un drone « ultime » comme l’ont qualifié ses créateurs.

L’idée qu’ont eue les 11 étudiants issus de l’institut fédéral suisse des technologies (ETH Zürich) et de l’Université des arts de Zurich est simple et pourrait permettre d’étendre les possibilités des drones. Les universitaires ont mis au point un hecacoptère ayant la capacité de faire basculer ses hélices indépendamment les unes des autres autour de l’axe principal, comme le montre la vidéo visible ci-dessous.

Ce projet élaboré sous l’égide de la société Voliro est très intéressant puisque le drone en question a la capacité encore rare de modifier la façon dont chacun de ses moteurs effectue sa poussée. Bien que ce dernier soit encore expérimental, le drone est déjà doté de capacités de manœuvre hors du commun. En effet, la seconde vidéo à visionner ci-après montre l’engin effectuer des loopings, se placer en position quasi verticale ou encore voler la tête en bas de façon éphémère.

Le but est de permettre par exemple aux futurs drones de s’immiscer plus aisément dans un bâtiment en ruine pour trouver des survivants à un incendie ou encore pénétrer l’intérieur d’une grotte et l’explorer plus facilement. Nous pourrions également imaginer d’autres applications, comme en cartographie ou en photographie pour les opérations de surveillance des ponts.

Le projet est tout jeune (neuf mois) et est très loin d’une éventuelle commercialisation. Cependant, l’espoir est permis compte tenu de l’avancée des travaux. Les étudiants devraient prochainement apporter des modifications à la machine comme y fixer une sorte de sphère au centre pour lui permettre de bouger sur le sol en roulant. Ce drone « ultime » est prévu pour voler et rouler, mais les universitaires veulent également le faire nager !

Sources : Sciences et AvenirFutura Sciences