in

Cet étrange animal peuplait nos océans il y a 160 millions d’années

Crédits Wikimedia Commons

Près de 18 000 facettes! C’est ce que comprenait chacun des yeux globuleux du Dollocaris, un crustacé primitif du jurassique dont un fossile, âgé de 160 millions d’années, a été découvert récemment en Ardèche, en France. 

C’est à La Voulte-sur-Rhône, en Ardèche, un gisement réputé pour ses fossiles d’organismes marins, qu’a été récemment découvert le fossile d’un Dollocaris vieux de 160 millions d’années. Il s’agit d’une sorte de crustacé primitif du Jurassique, disparu il y a 66 millions d’années, à la fin du crétacé, et appartenant à la famille des Thylacocéphales.

Mesurant de 5 à 20 cm de long, le Dollocaris présentait la particularité d’avoir de grands yeux globuleux couvrant près du quart de son corps, comme nous l’apprend une étude publiée mardi 19 janvier dans la revue Nature Communications. Pour cette étude, des chercheurs français, anglais et allemands ont réussi à reconstituer la structure tridimensionnelle de ses yeux, qui comprenaient chacun près de 18 000 facettes, un record seulement battu par la libellule aujourd’hui (environ 28 000).

Jean Vannier,Brigitte Schoenemann, Thomas Gillot, Sylvain Charbonnier & Euan Clarkson
Crédits : Jean Vannier, Brigitte Schoenemann, Thomas Gillot, Sylvain Charbonnier & Euan Clarkson

Les chercheurs ont également découvert que chacune des facettes était prolongée en profondeur par des cellules photoréceptrices, les ommatidies, disposées en rosette. « On ne connaissait pas d’yeux aussi bien fossilisés dans les temps très anciens », déclare Jean Vannier, directeur de recherche CNRS au Laboratoire de géologie de Lyon, en charge de l’étude.

Une vision panoramique sophistiquée pour le Dollocaris qui pouvait donc mieux détecter, suivre les mouvements et capturer ses proies grâce à ses trois paires d’appendices préhensiles qui lui permettaient de les attraper. Quelques restes non digérés de petites crevettes ont d’ailleurs été observés dans son système digestif grâce à une technique d’imagerie aux rayons X.

Source : naturecommunications