in

Cet étonnant dispositif permet aux avions d’atterrir de façon autonome

Crédits : capture YouTube / Garmin Aviation

La société américaine Garmin a récemment dévoilé un dispositif étonnant, permettant aux avions d’atterrir de façon autonome. Déjà disponible sur certains avions commerciaux, ce type de système est désormais adapté aux appareils plus petits.

L’atterrissage automatique

Prendre l’avion est déjà une épreuve en soi pour certaines personnes. Devrait-on leur dire que certains avions atterrissent sans que les pilotes y soient pour grand-chose ? En réalité, les systèmes d’atterrissage automatique ne sont pas une nouveauté en soi, puisque certains avions de ligne commerciaux en sont déjà équipés. Toutefois, le système baptisé Autoland (mis au point par la société Garmin) cible les petits avions privés. Cette société travaille sur ce projet depuis 2011 et le premier vol d’essai a eu lieu en 2014.

Selon l’Aircraft Owners and Pilots Association (AOPA) ayant évoqué ce système le 30 octobre 2019, le vol n’a rien d’inhabituel jusqu’au moment de l’atterrissage. Il s’avère que pour le passager, la sensation que procure l’atterrissage sans que les pilotes ne soient aux manettes est plutôt déroutante.

Lorsque le système Autoland est activé, les pilotes n’ont plus besoin de leurs mains !
Crédits : capture YouTube/Garmin Aviation

Comment fonctionne ce système ?

Pour voler et atterrir, le système Autoland intègre une foule de données. Celles-ci concernent entre autres le niveau de carburant, les conditions météorologiques, la taille de la piste et la trajectoire de descente. Par ailleurs, le contact avec la tour de contrôle de l’aéroport se fait automatiquement. En effet, le système Autoland transmet des informations concernant sa position et sa destination de manière autonome.

Autoland va encore plus loin en prévenant les passagers concernant le temps de vol restant, mais également lorsqu’arrive le temps de quitter l’appareil. Entre temps, le système aura automatiquement activé les freins et coupé les moteurs lors de l’atterrissage. Une autre fonction a été évoquée par Garmin, relative à la possibilité que le système prenne automatiquement le contrôle de l’appareil. Selon le fabricant, cela dépendrait de la situation (urgence ?), mais malheureusement peu de détails ont été communiqués à ce sujet.

Au passage, cette innovation rappelle le projet allemand C2Land que nous évoquions en juillet 2019. Il s’agissait également d’un système d’atterrissage automatique pour avions de taille réduite.

Voici une vidéo de démonstration du système d’atterrissage automatique, publiée par Garmin :

Articles liés :

Voici Magma, le premier avion sans ailerons ni gouvernes pour se diriger !

Le MIT et la NASA présentent un nouveau type d’aile d’avion

Vidéo. Atterrissage raté pour le plus gros aéronef du monde