in

Cet enfant robot est capable de saigner, de crier et de pleurer

Crédits : Capture YouTube / Gaumard Scientific

Une entreprise américaine spécialisée dans la conception de squelettes humains synthétiques pour les écoles de médecine dévoilait il y a quelques mois son dernier « joujou » : un garçon-robot réaliste, capable de simuler des dizaines de maladies.

HAL est un enfant-robot médical étrange et fascinant à la fois, capable de saigner, de crie et de convulser. Dans le but de former les jeunes et futurs médecins, l’entreprise Gaumard Scientific – spécialisée dans le domaine – propose en effet aujourd’hui aux écoles de médecine un robot permettant aux étudiant·e·s de « se faire la main » en évaluant leurs connaissances.

Il peut suivre un doigt du regard, saigner, verser des larmes, appeler sa maman, uriner, simuler un arrêt cardiaque ou un choc anaphylactique, entre autres. Il présente également un pouls, et ses pupilles se dilatent. Il est également possible de mesurer son taux de glycémie, ou encore son taux d’oxygène sanguin.

HAL est donc censé aider à apprendre, mais sans émouvoir. C’est pourquoi il est réaliste, mais pas trop, le but étant de pouvoir s’exercer sans s’attacher. Bien qu’il ne remplace pas un véritable être humain, HAL s’inscrit tout de même dans une tendance de plus en plus marquée. À l’instar de la réalité virtuelle, il vise à révolutionner l’apprentissage de la médecine en proposant des relations patient-médecin plus interactives.

«J’ai vu plusieurs infirmières dire « Whoa il bouge! »», explique au magasine Wired Marc Berg, directeur du programme Revive Initiative for Resuscitation Excellence au sein de l’hôpital pour enfants Lucile Packard Children’s Health à Standford. «Je pense que cela ressemble à l’idée que si vous avez conduit une voiture pendant 20 ans et que vous avez une nouvelle voiture, vous êtes en quelque sorte étonné au départ».

Pour vous attacher les services du jeune HAL, il vous faudra débourser un peu plus de 48 000 dollars. En attendant, voici une petite démonstration :

Source

Articles liés : 

Faut-il rendre les robots plus humains en leur injectant une dose de stupidité ?

Voici SEER, le robot capable d’imiter les émotions humaines 

Ce robot humanoïde enfant fait froid dans le dos