in ,

Cet éléphant est bien rose, vous n’hallucinez pas !

Crédits : Clker-Free-Vector-Images / Pixabay

Le fait de voir un éléphant rose est en général une métaphore utilisée en référence aux hallucinations provoquées par une consommation abusive de produits stupéfiants ou d’alcool. Rien de tout ça ici, cet éléphant découvert par hasard dans un parc sud-africain est bien rose!

C’est une étonnante découverte qu’a faite un couple de touristes néerlandais. En voyage en Afrique du Sud, ils sont allés visiter le Parc National Kruger, la plus grande réserve animalière d’Afrique du Sud avec une taille qui couvre près de 20 000 km², étant long de 350 km du nord au sud et large de 60 km d’est en ouest. Aussi grand que certains pays donc…

Alors qu’ils prenaient des clichés des merveilles animales qui peuplent cet immense parc, Mme et M. Dronkaard ont aperçu dans leur objectif un étrange éléphant, à la pigmentation unique. « C’était vraiment une expérience inoubliable », témoigne Mme Dronkaard au journal local Wetenschap en Toekomst. « J’ai d’abord cru à une illusion de mes sens : le Soleil tape fort sous ces latitudes ».

Mais il n’en était rien. Le couple a soumis ses clichés au professeur John B. Abar, du parc Kruger, chercheur à l’IGP (Institut de Génétique Pachydermique) du Cap (Afrique du Sud), lequel a confirmé l’existence de cet éléphant rose. Le cas de cet éléphant à la pigmentation si particulière, baptisé « Rosetta » par le couple, est rarissime. Il est même le seul éléphant rose jamais répertorié par les scientifiques.

Selon le professeur John B. Abar, « Il doit s’agir d’une dépigmentation congénitale, la peau de l’éléphant étant à l’origine rose. De fait, au moment du développement de l’embryon, l’embryogenèse, le gène W — pour white — bloque la migration des cellules responsables de la pigmentation dans tout le corps. Non pigmentée, la peau reste rose ». Étant le premier éléphant rose répertorié par les scientifiques, ceux-ci lui ont donné le nom de Loxodonta depardeus.

Source : sciencesetavenir