in

Cet archosaure était l’un des plus grands prédateurs du Trias

archosaure
Crédits : Gabriel Ugueto

Il y a environ 240 millions d’années, un redoutable archosaure avec « des mâchoires très puissantes et de grandes dents en forme de couteau » traquait ses proies dans ce qui est aujourd’hui la Tanzanie. D’après l’analyse de ses restes, l’animal mesurait plus de cinq mètres de long.

Les archosaures (Archosauria) sont un clade regroupant les crocodiliens et les oiseaux, ainsi qu’un grand nombre de groupes disparus, comme les ptérosaures et les dinosaures non aviens. Ces animaux se seraient multipliés après la grande extinction de la fin du Permien il y a environ 252 millions d’années, marquée par la disparition de 95 % des espèces marines et de 70 % des espèces terrestres. Si beaucoup d’espèces se sont éteintes à cette époque, de nouveaux groupes d’animaux, dont les archosaures, en ont ensuite profité pour combler des lacunes.

Un nouveau grand prédateur

Une équipe de paléontologues annonce avoir identifié un nouveau représentant de ce clade. Cette créature nouvellement décrite baptisée Mambawakale ruhuhu, qui signifie « ancien crocodile du bassin de Ruhuhu » en kiswahili, aurait été un « redoutable prédateur« , assure le paléontologue Richard Butler, de l’Université de Birmingham (Royaume-Uni). Cet animal quadrupède aurait évolué au Trias moyen, il y entre 247 et 237 millions d’années.

Ce prédateur n’est pas vraiment nouveau pour la science. En effet, ses fossiles ont été découverts en 1963 par des scientifiques anglais, appuyés sur le terrain par des Tanzaniens et des Zambiens. Dès lors, les fossiles avaient été transportés du bassin de Ruhuhu, dans le sud-ouest de la Tanzanie, vers le musée d’histoire naturelle de Londres. Et depuis tout ce temps, ils attendaient d’être analysés. C’est désormais chose faite.

Ces restes fossilisés comprennent un crâne de 75 centimètres, ainsi qu’une mâchoire inférieure préservée et une patte gauche quasi complète. D’après ces travaux d’analyse, l’animal représente bien une nouvelle espèce. M. ruhuhu est à ce jour l’un des plus grands premiers archosaures connus.

archosaure
Les vues de dessus et de dessous du crâne de Mambawakale ruhuhu. Crédits : Butler, RJ et coll. Royal Society Open Science (2022)
archosaure
Photos du crâne et des dents. Crédits : Butler, RJ et coll. Royal Society Open Science (2022)
archosaure
Les restes de la main gauche. Crédits : Butler, RJ et coll. Royal Society Open Science (2022)

Rappelons qu’il y a quelques mois, une équipe de paléontologues avait également « fouillé » dans les fientes (coprolithes ou selles fossilisées) d’un ancien archosaure de six mètres de long qui évoluait sur Terre il y a 210 millions d’années. De nombreux fragments d’os avaient été repérés, suggérant que l’animal les broyait pour en retirer la moelle. Vous retrouverez plus de détails ici.