in

Cet appareil imprime de la peau artificielle directement sur les brûlures

Crédits : Daria Perevezentsev

Une équipe de chercheurs teste actuellement un nouvel appareil capable d’imprimer des “feuilles de peau” artificielles sur les brûlures.

Imaginez qu’une personne souffrant de brûlures graves est amenée à l’hôpital. Il lui faut immédiatement des greffes de peau. Un chirurgien arrive alors, muni d’un petit appareil portatif. Il se place au-dessus de la zone à traiter et “imprime” rapidement de minces feuilles de peau artificielle sur les plaies.

Grâce à des chercheurs de l’Université de Toronto, ce scénario pourrait bientôt devenir réalité.

Soigner les grands brûlés

Pour soigner les plaies de brûlures graves, les médecins prélèvent généralement un morceau de peau saine sur une autre partie du corps du patient puis le greffent sur les blessures exposées après avoir retiré les tissus endommagés. Néanmoins, cette option n’est pas toujours possible.

En effet, il peut arriver que les brûlures soient si graves que les couches supérieures et inférieures de la peau se retrouvent complètement détruites. Et parfois, il n’y a tout simplement pas suffisamment de peau saine à prélever.

Il existe également une option alternative qui consiste à développer des échafaudages de collagène. Cependant, c’est un processus très long qui peut prendre plusieurs semaines. L’idéal serait donc de pouvoir remplacer la peau détruite par de nouveaux tissus cutanés le plus simplement et rapidement possible, tout en minimisant les risques d’infection. C’est là que l’appareil de nos chercheurs entre en jeu.

Imprimer de la peau artificielle

En 2018, une équipe de l’Université de Toronto avait en effet présenté un premier appareil portatif capable “d’imprimer” des feuilles de peau artificielle directement sur les brûlures. Cette matière déposée se constitue de collagène (la protéine la plus abondante dans le derme) et de fibrine, une protéine nécessaire à la cicatrisation des plaies.

Les premiers tests menés sur des animaux s’étaient révélés prometteurs. Les chercheurs expliquent aujourd’hui avoir mené d’autres expériences sur des porcs, encore une fois réussies. Il s’agit d’une excellente nouvelle qui nous rapproche des premiers essais cliniques.

L’appareil déposait avec succès les “feuilles de peau” sur les plaies de manière uniforme, sûre et fiable, et ces feuilles sont ensuite restées en place avec un mouvement très minime”, a notamment déclaré Marc Jeschke, principal auteur de l’étude. Plus important encore, “nos résultats ont montré que les plaies traitées guérissaient aussi extrêmement bien avec une réduction de l’inflammation, des cicatrices et des contractions par rapport aux plaies non traitées ou à celles traitées avec un échafaudage au collagène”, a-t-il ajouté.

peau brûlures
Le petit appareil ressemble à un gros rouleau de scoth. Crédits : Université de Toronto

Si l’appareil devait un jour entrer sur le marché, il pourrait révolutionner le traitement des plaies et brûlures. Les chercheurs devront néanmoins travailler en étroite collaboration avec les chirurgiens pour développer un appareil qui réponde efficacement aux besoins des médecins.

Source

Articles liés :

Ils ont sauvé la vie d’une chienne grâce à une greffe de peau de poisson

Quels sont les aliments accélérant le vieillissement de la peau ?

Et si la vitamine A pouvait protéger la peau et prévenir le cancer ?