in ,

C’est quoi la biosphère ?

Crédits : PxHere

La biosphère représente l’intégralité des écosystèmes présents autour du globe, à la fois dans la lithosphère, l’atmosphère ainsi que l’hydrosphère. Il y a tout de même un flou entourant ce terme, si bien qu’un débat est constamment présent en toile de fond.

Définition de la biosphère

« La biosphère regroupe l’ensemble des zones où la vie est possible, où des biotes vivent, sur le globe terrestre et en milieu océanique. La biosphère est unique comme zone englobant toutes les parties de l’atmosphère, de la lithosphère (comme la lithosphère océanique) et de l’hydrosphère où la vie est présente », peut-on lire sur la plateforme Aquaportail.

Il est alors question de l’ensemble des organismes vivants sur l’ensemble de la planète. À savoir que le terme “biosphère” est apparu pour la première fois dans l’ouvrage de 1875 La Formation des Alpes du géologue autrichien Eduard Suess. En découlera le terme “écosystème”, défini par le géologue russe Vladimir Vernadsky en 1920.

Crédits : Quora

Des actions engagées malgré un flou entourant le terme

Bien que sa définition soit claire, le terme biosphère rencontre un problème : son interdisciplinarité. Selon certains chercheurs, le sens peut devenir flou suivant l’utilisation de cette notion qui est faite, la discipline ou encore le contexte. C’est pour cette raison que sont apparus d’autres termes tels que “écosphère” ou encore “symbiosphère”.

Malgré cela, différentes actions ont été menées comme la constitution de réserves de biosphère par l’ONU, via l’UNESCO. Il s’agit de zones réunissant à la fois des écosystèmes terrestres, côtiers et marins dans lesquels la biodiversité est protégée. Les différents États sélectionnent des zones candidates et soumettent ces dernières à validation. Les deux conditions principales à réunir sont les suivantes : une haute valeur écologique de la zone et un consensus d’acteurs de cette même zone, c’est-à-dire les habitants, des experts et autres élus. Aujourd’hui, il existe 686 réserves de biosphère dans 122 pays.

Crédits : Astrosurf

De manière générale, la protection de la biosphère a pour but de préserver le patrimoine écologique tout en promotionnant une utilisation durable des ressources. À l’heure où le réchauffement climatique causé par les activités humaines est plus que jamais effectif, les réserves de biosphère permettent notamment de mieux comprendre comment l’Homme a impacté les espaces naturels dans le temps.

Source

Articles liés :

L’écosystème le plus riche en carbone de toute l’Amazonie risque d’être déstabilisé avant la fin du siècle

Nos écosystèmes vont subir des transformations majeures

Une étude explique la plus grande extinction de masse de toute l’histoire de la Terre