in

C’est officiel : les Français boivent plus d’alcool que les Russes

Crédits : Pixabay

Les Russes, de gros buveurs ? Un nouveau rapport de l’OMS nous révèle que la consommation d’alcool dans le pays a diminué de 43 % depuis 2003. Les Français sont même passés devant.

L’alcoolisme a toujours été un problème au pays des tsars, surtout depuis l’effondrement de l’Union soviétique. On comptait en moyenne plus de 15 litres d’alcool pur consommés par an par des millions de Russes dans les années 90. Avec, bien sûr, les dégâts qui vont avec. L’espérance de vie des hommes, à cette époque, ne dépassait pas les 57 ans. Mais depuis l’investiture de Vladimir Poutine, passionné de sport, certaines mesures ont été prises dans le but de ralentir cette consommation.

Il est par exemple désormais interdit aux magasins de vendre de l’alcool après 23 heures. Le prix de vente minimum des spiritueux a également augmenté. Et ça semble porter ses fruits.

Une baisse de 43 % de la consommation d’alcool

« La Fédération de Russie est depuis longtemps considérée comme l’un des pays du monde où la consommation d’alcool est la plus forte, indique le nouveau rapport de l’OMS, ajoutant que l’alcool avait largement contribué à la hausse du nombre de décès dans les années 90. Cependant, ces dernières années, ces tendances ont été inversées ».

On apprend en effet que depuis 2003, la consommation d’alcool pur dans le pays aurait chuté de 43 %. Les Russes boivent désormais moins de 12 litres d’alcool pu par an. Soit moins que les Français (environ 12,5 litres) ou les Allemands (près de 13 litres). Les pires élèves sont les Lituaniens, avec plus de 14 litres d’alcool pur et par personne consommés chaque année.

Ces nouvelles tendances ont eu des effets bénéfiques pour la population, qui connaît depuis un regain de son espérance de vie. Un record a même été établi l’année dernière, avec 78 ans d’espérance de vie pour les femmes et 68 ans pour les hommes.

alcool
La consommation d’alcool en Russie en baisse de 43 % depuis 2003. Crédits : Pixabay

L’alcool fait encore trop de victimes

D’un point de vue plus global, rappelons que la consommation excessive d’alcool reste encore trop répandue. Elle serait en effet responsable de plus de 5 % de tous les décès dans le monde, soit environ 3 millions de personnes par an, selon un rapport de l’OMS publié en septembre dernier. Les jeunes seraient d’ailleurs particulièrement concernés par le problème (13,5 % des décès seraient liés à l’alcool).

Pour en revenir à la Russie, notons que les autorités ont également pris des mesures pour lutter contre le tabagisme. Des limitations strictes ont été mises en place dans les lieux publics voilà maintenant quelques années, et depuis quelques jours, il est même interdit de fumer sur son balcon. Là encore, les résultats sont encourageants. La consommation de tabac dans le pays aurait en effet baissé de 20 % entre 2009 et 2016. “Seul” un Russe sur trois continue désormais de fumer.

Articles liés :

Même un peu d’alcool augmente le risque de fausse couche

La Russie lance un observatoire pour cartographier les amas de galaxies

Pourquoi la Russie va diffuser sa propre version de Chernobyl ?