in

Ces chercheurs peuvent générer des hologrammes réels !

Crédits : capture YouTube / Brigham Young University

Très souvent, les chercheurs à l’origine d’innovations technologiques sont fans de Science-Fiction. Certains mettent même un point d’honneur à réaliser les visions des écrivains et autres réalisateurs de films. Dernièrement, des chercheurs étasuniens ont mis au point un écran holographique du même genre que celui affichant la princesse Leia dans Star Wars. Ils ont ainsi pu reproduire en hologrammes des scènes mythiques issues de Star Trek ou Star Wars.

Des particules absorbant la lumière pour créer des hologrammes

Des hologrammes qu’il est possible d’animer tout en les admirant sous tous les angles, un duo de scientifiques de la Brigham Young University (États-Unis) l’a fait ! Dans un communiqué du 4 mai 2021, Daniel Smalley, l’un des deux chercheurs, a déclaré : “Ce que vous voyez dans les scènes que nous créons est bien réel. Il n’y a rien de généré par ordinateur. Nos sabres laser sont réels. Vous pouvez les regarder sous n’importe quel angle. Vous les verrez toujours exister dans l’espace.”

Il y a trois ans, ces mêmes scientifiques avaient dévoilé un système capable de dessiner des objets flottant dans les airs. Il s’agissait d’un faisceau laser quasi invisible qui se déplaçait très vite afin de générer une persistance visuelle. Des diodes de couleur se chargeaient alors d’éclairer cette ou ces particules afin d’obtenir une image visible sous tous les angles. Cette technologie baptisée Optical Trap Display (OTD) pour affichage par piège optique n’implique aucune force électrique, mais plutôt thermique, agissant sur les particules absorbant la lumière.

hologramme pokémon
Crédits : Brigham Young University / capture YouTube

De nouvelles expériences immersives à venir

Si les chercheurs ont évoqué des sabres lasers, ceci n’est pas un hasard. En effet, ils ont entre autres reproduit quelques scènes mythiques de la Science-Fiction, dont la bataille au sabre laser entre Obi-Wan et Dark Vador (Star Wars). Citons également des échanges de tirs explosions miniatures entre l’Enterprise et le Klingon Bird-of-Prey (Star Trek). Selon les chercheurs du projet, cette innovation offre la possibilité de nouvelles expériences immersives. Il serait alors possible d’interagir avec des objets virtuels holographiques coexistant avec les humains dans le même espace. Rappelons qu’il est ici bien question d’images physiques et non de mirages.

Si cette technologie se démocratise un jour auprès du grand public, chacun pourra alors générer un contenu animé tournant autour d’un objet physique ou lui rampant dessus. Actuellement, les chercheurs poursuivent leurs recherches afin d’améliorer cette technologie. Il faut dire que les hologrammes en question sont encore minuscules. L’objectif est donc maintenant d’en obtenir de plus imposants. Enfin, ils continuent à apprendre de nouvelles astuces optiques en variant les mouvements de perspective et de parallaxe.