in ,

Certains astronautes ont déjà apporté de l’alcool en cachette à bord de l’ISS !

Crédits : Lovely2912 / PxHere

L’alcool fait partie des mœurs humaines, ceci ne fait aucun doute. Dans certaines sociétés, il s’agit même d’un véritable pan de la culture. Néanmoins, à bord de la Station spatiale internationale (ISS), pas question de consommer la moindre goutte d’un quelconque breuvage alcoolisé. Du moins en théorie. Certains astronautes ont déjà enfreint les règles et se sont même montrés plutôt créatifs pour que cela ne se voie pas.

Un petit verre d’alcool au milieu des étoiles ?

L’alcool est un élément prépondérant de nombreuses cultures à travers le monde. Toutefois, les règles encadrant le fonctionnement de l’ISS sont formelles : pas d’alcool à bord. Les agences spatiales exigent – et cela est bien normal – que leurs astronautes restent sobres. Par ailleurs, rappelons tout de même que l’alcool est composé d’éthanol, une substance inflammable et volatile capable d’endommager les équipements présents dans la station. Les hommes et femmes que les agences envoient à bord de l’ISS sont surentraînés et sont logiquement des modèles de discipline. Là encore en théorie car en réalité, de l’alcool a déjà pénétré les lieux, comme le rappelait un article du magazine Supercluster publié le 30 novembre 2020.

Ce média publiant des contenus sur l’Espace explique que certains astronautes, ou plutôt des cosmonautes (russes) ont fait preuve d’ingéniosité afin d’embarquer de l’alcool en cachette à bord de la station. Parmi les affres de nos amis russes, nous retrouvons de l’alcool en bouteille affichant une étiquette mentionnant le terme “jus”. Citons également la présence de cognac, dissimulé dans des livres creux.

iss bactéries
Crédits : WikiImages/Pixabay

Les Russes, mais pas seulement

En 2017 dans le média Russia Beyond, des cosmonautes s’étaient confiés : les premières années de l’exploration spatiale ont été plutôt arrosées ! Toutefois, ne restons pas focalisés sur les Russes, puisque les Étasuniens ne sont pas en reste selon l’astronaute Clayton Anderson. L’intéressé, ayant passé plusieurs mois à bord de l’ISS en 2007, n’a pas évoqué le passage en cachette d’alcool de la part de ses compatriotes. En revanche, certains d’entre eux auraient accepté de trinquer malgré les interdictions.

Évidemment, la NASA et les autres agences ne confirmeront jamais ces petites “beuveries stellaires”. Cependant – et cela est très officiel -, de l’alcool a déjà pénétré la station avec toutes les autorisations nécessaires, et ce à plusieurs reprises. Pour des raisons scientifiques, la navette de ravitaillement Cygnus a livré une douzaine de bouteilles de Bordeaux en novembre 2020. L’objectif ? Observer les réactions chimiques du vin lors de son passage dans l’Espace. Auparavant, certaines sociétés produisant du whisky ou encore du champagne ont envoyé quelques doses de leurs breuvages à bord. Néanmoins, ceci ressemblait davantage à des campagnes de promotion à sensation.