Cette céréale serait capable de faire baisser la glycémie

glycémie réguler vérifier doigt appareil diabète
Crédits : Ake Ngiamsanguan/iStock

Bien que certaines céréales s’avèrent particulièrement intéressantes d’un point de vue nutritionnel, la plupart d’entre elles ont un indice glycémique élevé. À titre d’exemple, la farine de blé, qu’elle soit blanche ou complète, présente le même indice que celui du sucre de table. Alors, quelle peut-donc bien être cette rare céréale capable d’abaisser le taux de sucre dans le sang ?

Qu’est-ce que la glycémie ?

La glycémie se réfère à la concentration de glucose dans le sang, ce type de sucre servant de source d’énergie aux cellules du corps humain. La glycémie se mesure en milligrammes de glucose par décilitre de sang (mg/dL) ou en millimoles par litre (mmol/L). Les niveaux de glycémie à jeun (après environ 8 heures sans manger) sont normalement compris entre 70 et 100 mg/dL (3.9 à 5.6 mmol/L). Après un repas, ces niveaux peuvent augmenter mais ne devraient généralement pas dépasser 140 mg/dL (7.8 mmol/L).

La gestion de la glycémie est particulièrement importante pour les personnes atteintes de diabète, qui doivent surveiller régulièrement leurs niveaux de glucose pour éviter les complications sur le long terme.

carrés de sucres morceaux pic de glycémie
Crédits : Cagkansayin/iStock

La plupart des céréales ont un indice glycémique élevé

Si les nutritionnistes recommandent souvent de consommer des céréales dans le cadre d’une alimentation équilibrée, en revanche, la grande majorité de ces denrées présente un indice glycémique assez élevé. Notamment le blé et ses dérivés, le riz ou encore le l’orge, le seigle et le millet, dépassant parfois celui du sucre blanc de canne ou de betterave. Pour en savoir plus et prendre connaissance des sources, consultez notre article sur le sujet : l’indice glycémique du pain est aussi élevé que celui du sucre blanc.

Mais la consommation de certaines pseudocéréales moins populaires comme les graines de chia ou le sarrasin pourrait au contraire avoir des résultats positifs sur certaines personnes atteintes de diabète de type 2. C’est en tout cas ce qu’en a conclu une étude scientifique parue dans la revue médicale Nutrition, Metabolism & Cardiovascular Diseases, certes biaisée puisque ces aliments ne sont pas des céréales à proprement parler, mais des plantes à fleurs. En outre, l’avoine est bel et bien une céréale, aliment miracle qui aurait la capacité de réduire la glycémie.

pain blanc miches boules boulangerie boulanger glycémie
Crédits : Photology1971/iStock

L’avoine, une céréale anti-cholestérol capable de réduire la glycémie

Une céréale tirerait toutefois son épingle du lot : il s’agirait de l’avoine, cette graminée cultivée pour ses graines, généralement consommée sous forme de flocons, de farine ou de son. En plus de présenter une intéressante richesse en fibres, en vitamines et en minéraux, l’avoine serait réputée pour ses propriétés anticholestérol. Plus étonnant encore, l’aliment serait même capable de réduire le taux de sucre dans le sang.

Selon les résultats de l’étude portant sur plus de 1800 patients adultes atteints de diabète, l’avoine présenterait des effets particulièrement bénéfiques sur les graisses présentes dans le sang. La consommation d’avoine, dans le cadre d’une alimentation équilibrée, pourrait en effet améliorer significativement les niveaux de LDL, souvent qualifié de «mauvais cholestérol».

D’autres études médicales avancent que l’avoine serait capable de réduire le cholestérol des personnes atteintes de diabète, présentant ainsi des effets bénéfiques sur la régulation glycémique, le métabolisme du glucose et le traitement du diabète de type 2.

avoine flocons bol céréale petit déjeuner
Crédits : AnnaPustynnikova/iStock