in

T-gurneyi : Voici celui qui régnait en Europe aux temps du Jurassique

Crédits : Wikimedia Commons

Malgré son rôle phare dans le film de Spielberg, Tyrannosaurus Rex ne vécut pas au temps du Jurassique (-201 à -145 millions d’années), mais à la fin du Crétacé il y a 66 millions d’années. Le véritable roi du Jurassique n’avait pourtant rien à envier au T-rex. Torvosaurus gurneyi est le carnivore imposant qui régnait en Europe il y a 150 millions d’années.

T-gurneyi ressemble au T-rex (du moins, plutôt l’inverse), mais la forme de leur crâne et celle de leurs membres inférieurs diffèrent. Tyrannosaure avait un crâne large et massif avec des dents en forme de banane. En revanche, il disposait de membres supérieurs et de griffes de petite taille. Internet s’en est d’ailleurs moqué. Au contraire, T-gurneyi avait quant à lui un crâne allongé et étroit avec des dents en forme de poignard. Il disposait également de membres supérieurs larges et puissants munis de grandes griffes. On suggère alors que l’animal griffait et mordait ses proies qui se vidaient ensuite de leur sang.

T-gurneyi est un lointain cousin du T-rex, mais aussi étrange que cela puisse paraître (tant nous avons du mal à nous y faire avec les écarts de dates), lorsque le Tyrannosaure fit son apparition à la fin du Crétacé, T-gurneyi s’était déjà fossilisé ! 80 millions d’années séparent en effet les deux grands carnivores, tandis que 65 millions d’années nous séparent du T-rex. Nous sommes donc plus proches dans le temps du T-rex que celui-ci ne l’était du T-gurneyi.

10 mètres de long et 5 tonnes de muscles

D’un point de vue physique, nous ne savons rien de la couleur de sa peau ou de ses yeux, car nous ne savons rien de ces couleurs concernant les premiers théropodes. D’une longueur de 61 centimètres, la taille du maxillaire retrouvé de T-gurneyi suggère que l’animal était grand et qu’il se plaçait tout en haut de la chaîne alimentaire de la région. On estime son crâne à environ 115 centimètres de long. Son corps était long d’environ 10 mètres et son poids devait avoisiner les 4 à 5 tonnes. Malgré des proportions largement inférieures à celles des plus grands théropodes tels que Giganotosaurus et ses 8 tonnes, on estime que T-gurneyi était l’un des plus grands prédateurs terrestres du Jurassique et le plus grand à ce jour découvert en Europe.

Une faune luxuriante

Au Kimméridgien, l’étage stratigraphique du Jurassique pendant lequel vivait T-gurneyi, la région de Lourinhã, au Portugal (là où on a retrouvé les fossiles) était très différente de ce qu’elle est aujourd’hui. Imaginez une plaine fluviale avec un grand réseau de rivières entourées par des forêts de conifères et de fougères. À l’époque, la flore était luxuriante et le climat tropical. L’Europe, déjà séparée de l’Amérique, se constituait alors de petites îles. Lourinhã était néanmoins plus grande, ce qui permit aux carnivores d’évoluer. La faune était variée avec de nombreux herbivores à manger. Les proies étaient énormes à cette époque et T-gurneyi n’était pas seul sur scène : Allosaurus europaeus fréquentait aussi les lieux. Du beau monde.

T-gurneyi était un dinosaure fascinant, mais de nombreuses questions à son sujet restent malgré tout sans réponse, notamment la raison de son déclin et l’ascension des tyrannosaures au sommet de la chaîne alimentaire qui restent encore un mystère.

Source : Les mystères de la science.