in ,

Les célibataires considérés comme des handicapés par l’OMS

Crédits : Pixabay

Ce mal est international et rien qu’en France, 15 millions de personnes sont touchées par… le célibat ! L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a décidé de placer les célibataires dans la catégorie des handicapés via d’étranges nouvelles directives.

« — Je suis aveugle et toi ?

— Je suis célibataire. »

Alors nous un jour assister à ce genre de réplique dans la vie de tous les jours ? Blague à part, l’idée a de quoi étonner et révolter, mais le fait est que l’OMS a décidé de complètement revoir et d’élargir la notion d’infertilité, elle-même considérée comme un handicap dans le texte original.

Ainsi, ce ne seront plus seulement les personnes atteintes par une pathologie nuisant à la fertilité qui seront désignées comme stériles, mais également celles qui auront eu au moins un rapport non protégé durant les douze derniers mois, et ce, sans donner la vie. En somme, il s’agit de pratiquement qualifier d’handicapé quiconque n’aurait pas trouvé de partenaire avec qui se reproduire.

« La nouvelle définition de la stérilité fait en sorte que tous les individus puissent avoir la possibilité de fonder une famille, y compris les célibataires et les homosexuels », explique David Adamson, un des auteurs du texte, pour le quotidien britannique The Telegraph.

Évidemment, nous parlons ici de fécondation artificielle (in vitro), dont la priorité ne sera plus seulement donnée aux couples désirant à un enfant. Au siège de l’OMS à Genève, on ne se vante pas beaucoup de ces directives. Seul un bref communiqué a été publié dans lequel apparaît la volonté de modifier la notion de stérilité.

« M. Adamson ne travaille pas directement avec nous, mais avec une organisation dont nous sommes partenaires et qui collabore avec nous sur le glossaire [NDLR datant de 2009] », explique le représentant de l’OMS Tarek Jarasevic pour le site Motherboard.

Alors que ce texte sera sûrement modifié dans les semaines qui vont suivre, nous ignorons totalement à quoi ce dernier ressemblera. Donner accès à l’insémination artificielle à des personnes qui n’ont pas de problèmes de santé et qui ont seulement du mal à trouver un partenaire, y croyez-vous ?

Sources : The TelegraphMotherboardAgoravox