in

Ce trou noir monstrueux dévore l’équivalent d’un Soleil par jour

Vue d'artiste d'un quasar. Crédits : ESO / M. Kornmesser

Des astronomes ont récemment découvert un trou noir ultra-massif à la croissance folle, engloutissant l’équivalent d’un Soleil par jour. Identifié en 2018, vous le retrouverez à 12,5 milliards d’années-lumière de la Terre.

Au moment de sa découverte il y a deux ans, identifié au centre de la galaxie SMSS J215728.21-360215.1 (J2157 pour faire court), les astronomes avaient estimé la masse de ce trou noir à environ 20 milliards de masses solaires. L’objet avait alors directement intégré la catégorie des trous noirs non plus supermassifs, mais ultra-massifs (plus de 10 milliards de masses solaires).

En outre, les chercheurs avaient également estimé son taux d’accrétion, suggérant alors qu’il dévorait quotidiennement la moitié d’une masse solaire.

De nouvelles analyses, publiées dans les Avis mensuels de la Royal Astronomical Society, nous invitent aujourd’hui à revoir ces données à la hausse.

Un objet qui donne le tournis

Tenez-vous bien : d’après cette nouvelle étude, ce trou noir serait en réalité 34 milliards de fois plus massif que notre étoile. Soit environ 8 000 fois plus massif que le trou noir supermassif de notre Galaxie.

Un véritable monstre à l’appétit vorace, qui engloutirait chaque jour quasiment autant de matière contenue dans un Soleil. Cela en fait le trou noir à la croissance la plus rapide jamais observé dans l’Univers.

Une autre proportion nous donne également le tournis. Son rayon de Schwarzschild – le rayon de son horizon d’événements – s’étendrait en effet sur environ 670 unités astronomiques (UA). Pour rappel, une UA équivaut à la distance Terre-Soleil, soit environ 150 millions de km.

Les limites de notre système ne sont pas précises, mais si nous considérons que ses frontières se placent au niveau du nuage d’Oort, situé à 100 unités astronomique du Soleil, alors cela signifie que nous pourrions couler au moins six systèmes à l’intérieur de ce trou noir.

trou noir
Le quasar ultra-lumineux SMSS J215728.21-360215.1 se place ici au centre de l’image. Crédits : Wolf et al

Mais le plus déroutant reste sans doute l’idée que cet objet évoluait alors que l’Univers n’avait que 10% de son état actuel. Le fait est que, à ce jour, nous ne savons toujours pas comment ces trous noirs (car il n’est pas le seul) ont pu devenir aussi massifs en si peu de temps.

Notez enfin que J2157 n’est pas le trou noir le plus massif jamais découvert. Évoquons notamment l’objet situé au coeur de la galaxie Holm 15A, à environ 700 millions d’années-lumière de la Terre. Celui-ci était à son époque environ 40 milliards de fois plus lourd que le Soleil.

Mais la palme revient toujours au trou noir qui alimente le quasar TON 618, à 10,4 milliards d’années-lumière. Un véritable monstre affichant 66 milliards de masses solaires sur la balance.