in

Ce tatouage intelligent transforme votre peau en pavé tactile !

Crédits : capture YouTUbe / EmbodiedInteraction

Le géant Google a récemment dévoilé un concept de tatouage éphémère pour une interaction plus naturelle avec la technologie. Le projet SkinMark transforme tout simplement la peau en tablette ou pavé tactile géant !

Un tatouage fin et flexible

Un long article publié par Cnet le 15 juillet 2020 détaille les expérimentations actuelles de Google. Il est question d’un projet de tatouage intelligent nommé SkinMark. Celui-ci est relatif à un tatouage temporaire donnant la possibilité d’interagir de manière tactile avec la technologie. Dans le cadre de ce projet, la firme de Mountain View a financé une équipe de l’Université de la Sarre (Allemagne). Les chercheurs expliquent que la SkinMark se conforme totalement à une géométrie irrégulière telle que les lignes de flexion et les os saillants. Ceci est possible grâce à une épaisseur de tatouage considérablement réduite et une extensibilité accrue.

Si cette SkinMark semble très innovante, Google voit plus loin. En effet, ce genre de tatouage éphémère intelligent serait un nouveau moyen pour la firme de mieux connaître ses utilisateurs et leurs habitudes de consommation. Rappelons tout de même que Google empoche 160 milliards de dollars par an en revenus publicitaires. Autrement dit, ce genre de projet technologique peut contribuer à augmenter ce type de revenu.

tatouage intélligent
Crédits : capture YouTUbe / EmbodiedInteraction

Un véritable champ de recherches

Rappelons également que les « smart tattoos » font des émules et sont au cœur de diverses recherches. Il y a quelques mois, des scientifiques de l’Université de Duke (États-Unis) ont dévoilé une technique impressionnante. Il s’agissait de la toute première technique d’impression électronique capable de s’appliquer directement sur la peau humaine. Les chercheurs sont en effet parvenus à tatouer une LED fonctionnelle sur un doigt humain. Le dispositif prend la forme de deux traits de couleur argent reliés à une petite lampe qui s’allume lorsque les traits sont alimentés en courant.

D’autres exemples existent, comme ce tatouage éphémère permettant de recharger rapidement un smartphone, mis au point par des scientifiques de l’Université de San Diego. Citons également le tatouage de la start-up Chaotic Moon, qui permet d’obtenir de nombreuses informations sur l’organisme via une application dédiée.

Outre SkinMark, Google travaille sur des lunettes holographiques (1D Eyewear) et une sorte de montre futuriste (Hybrid Watch). Il est également question d’un dispositif nommé Grabity, destiné à simuler les sensations relatives au fait de saisir ou ramasser un objet. Il ne s’agit pourtant pas d’un gant mais d’une sorte d’appareil à glisser sur le pouce et l’index.

Voici la vidéo de présentation du projet SkinMark :