in

Ce soir la NASA se rapproche de Bennu, un astéroïde de la taille d’un gratte-ciel

osiris sonde Bennu
Vue d'artiste de la sonde OSIRIS-REx s'approchant de l’astéroïde Bennu Crédits : Wikipedia

Quelques jours après l’atterrissage d’InSight sur Mars, la NASA se prépare à un nouveau rendez-vous spécial. Aujourd’hui, place à la sonde OSIRIS-REx, qui va arriver près de l’astéroïde Bennu. L’approche devrait avoir lieu ce lundi vers 18 heures.

Une rencontre attendue

Deux ans et demi après son lancement depuis Cap Canaveral, en Floride, la sonde américaine OSIRIS-REX va tenter ce lundi une première approche de l’astéroïde Bennu, une relique du système solaire formée il y a environ 4,5 milliards d’années, et restée pratiquement inchangée depuis. L’astéroïde, large d’environ 500 mètres, deviendra alors l’un des plus petits objets planétaires jamais orbités par un vaisseau spatial. Pour l’occasion, la NASA va couvrir l’événement en direct, entre 11 h 45 à 12 h 15 HE (17 h 45 et 18 h 15 heure française).

« Comme de nombreux membres de l’équipe, je travaille sur cette mission depuis de nombreuses années, a notamment déclaré à NBC News MACH, Sandy Freund, responsable de la mission chez Lockheed Martin, à l’origine de la construction de la sonde OSIRIS-REx. Cela fait des années que nous attendons Bennu et nous sommes extrêmement heureux de voir cet astéroïde de près ».

Pour suivre cette approche, plusieurs canaux seront disponibles : Facebook Live,  Ustream,  YouTube et le site web de la NASA.

Aspirer de la poussière

Ce lundi, la sonde se postera à quelques kilomètres seulement du rocher qui, on le rappelle, évolue à 76 millions de km de la Terre. Elle passera ensuite environ une année entière autour de l’objet, le cartographiant sous toutes les coutures. La mission ultime interviendra en 2020 : l’objectif sera alors d’aspirer, grâce à un bras robotisé, un échantillon de régolithe (poussière d’astéroïde). Ce dernier reviendra ensuite sur Terre aux alentours du mois de septembre 2023.

nasa bennu osirix-rex
Image composite créée à partir de huit photographies prises par la sonde Osiris le 28 octobre 2018. Dans quelques heures, Bennu deviendra l’un des plus petits objets planétaires jamais orbité par un vaisseau spatial. Crédits : NASA

La mission est importante : en analysant la composition chimique de Bennu, les astronomes pourraient alors en apprendre davantage sur notre histoire. Nous pourrions, par exemple, comprendre comment l’eau et les molécules prébiotiques nécessaires à l’apparition de la vie ont pu être distribuées dans le système solaire il y a quelque 4,5 milliards d’années. Autre objectif majeur : l’idée de pouvoir, en s’approchant de Bennu, tester des technologies qui pourraient à terme permettre l’extraction d’astéroïdes (vol en gravité presque nulle).

Source

Articles liés : 

Pourquoi certains astéroïdes ont-ils une forme de cube ?

Le Falcon Heavy permettra-t-il un jour d’exploiter les ressources des astéroïdes ?

Voici le plan en 7 points de la Maison Blanche pour faire face aux « astéroïdes meurtriers »