in ,

Ce roman de 1975 dépeignait déjà une alternative crédible au monde actuel !

Crédits : Folio SF

Republié en format poche en ce début d’année 2021, l’ouvrage Écotopie (ou Ecotopia) est dans l’air du temps. Toutefois, ce roman utopiste a été publié en 1975. La société décrite dans ce livre représente une alternative crédible à ce que nous vivons de nos jours.

Une société basée sur l’écologie

Écotopie : Reportage et notes personnelles de William Weston est un ouvrage de Ernest Callenbach (1929-2012) publié en 1975. Comme l’indiquait ActuSF dans un article du 4 janvier 2021, cet ouvrage vient de faire l’objet d’une réédition chez Folio SF. Ce roman avant-gardiste décrit une société écologique qui pourrait bien représenter une alternative au monde d’aujourd’hui. Le narrateur – l’étasunien William Weston – visite Écotopia, un pays issu de la sécession de trois États de la côte ouest des États-Unis. L’objectif initial était de bâtir un nouveau modèle de société ayant pour principe fondamental l’écologie.

Ce que Ernest Callenbach décrit est une société dont rêvent les écologistes d’aujourd’hui. Écotopia a en effet banni les produits polluants, assure un recyclage systématique et a adopté l’agriculture biologique ainsi que les circuits courts. Il est également question de l’abandon de certains moyens de transport tels que les avions et les voitures. Quelques automobiles électriques sont en revanche présentes. Néanmoins, les moyens de locomotion largement mis en avant sont les transports en commun et le vélo.

ecotopia livre
Crédits : Folio SF

Un roman utopique crédible

Malgré sa parution il y a 45 ans, Écotopia étonne par son caractère actuel. Outre le parallèle fait avec les défis environnementaux qui sont aujourd’hui des objectifs politiques, Ernest Callenbach a anticipé d’autres éléments. Citons par exemple l’égalité entre les femmes et les hommes, véritable norme sociétale dans Écotopia. Évoquons également la généralisation des écrans comme moyens de communication ou encore l’instauration de la semaine de travail à 20 heures. L’ouvrage est utopique mais reste teinté de réalisme. En 2021, la lecture de ce livre permet de comprendre que le futur de l’humanité et de la Terre peut avoir de nombreuses alternatives aux actuels modèles sociaux-économiques. Contrairement à d’autres ouvrages du même genre, Écotopia apporte une vision humaine et environnementale crédible.

La prouesse est d’autant plus grande si l’on s’intéresse au narrateur William Weston. L’auteur lui a conféré une façon de pensée machiste, un idéalisme patriotique, une admiration pour la société de consommation nord-américaine des années 1970 et une certaine aisance à apporter des jugements de valeur. Par exemple, il dira que les écotopiens sont des gens paresseux et indolents pour les Étasuniens – en référence à la semaine de travail de 20 heures. Loin de vouloir spolier le livre, nous n’en dirons pas plus. Bonne lecture !