in

Ce robot tout-terrain a une apparence étonnante !

Crédits : capture Youtube / Pliant Energy Systems

Une start-up américaine développe actuellement un tout nouveau robot tout-terrain, capable de se mouvoir sur n’importe quelle surface, qu’il s’agisse d’eau, de sable, de glace, de neige, ou encore de boue !

Un robot dont la forme surprend

Repérée par le site New Atlas, la vidéo visible en fin d’article a de quoi étonner. Mis au point par la société américaine Pliant Energy Systems, le robot Velox s’adapte à toutes les surfaces. Pour l’instant, il s’agit d’un simple prototype qui pourrait pourtant trouver diverses applications dans un futur proche.

Il faut savoir que les ingénieurs ont intégré le biomimétisme à leur concept, c’est-à-dire le fait de s’inspirer de la Nature pour reproduire des capacités et autres mouvements. Le robot Velox est doté de deux ailettes qui s’alignent horizontalement afin d’onduler, ce qui lui permet de se mouvoir dans l’eau. Sur la terre ferme, ces mêmes ailettes – qui se placent perpendiculairement au sol – donnent la possibilité à la machine de contrôler ses dérapages.

Les chercheurs indiquent que leur création est capable de « nager comme une raie, ramper comme un mille-patte, de se propulser comme un calamar et de glisser comme un serpent ».

Crédits : Capture YouTube/ Pliant Energy Systems

Quelles applications ?

Les responsables du projet évoquent le fait que Velox peut traverser divers environnements au cours d’une seule et même mission. Ainsi, l’armée pourrait se montrer intéressée : les premières applications ayant été pensées prennent la forme de missions de sauvetage ou de transport d’armes, le tout en toute discrétion. Il est également question d’utiliser ce robot dans l’observation d’animaux. Velox pourrait alors s’approcher des animaux sans risque et les observer par le biais de sa caméra embarquée.

Le développement de Velox n’est pas encore terminé, preuve en est le fait que celui-ci n’est pas autonome mais contrôlé à distance. De plus, la machine est encore rattachée à un câble pour fonctionner. Il faudra se montrer patient avant de pouvoir l’observer une fois aboutie en tout point. Enfin selon les chercheurs, Velox servira de base pour la conception de robots du même genre, plus imposants et performants.

Sources : Digital TrendsNumerama

Articles liés :

Ce matériau capable de biomimétisme peut réguler sa température !

Des cafards et des serpents robotisés dans les entrailles de nos avions ?

Pourquoi des chercheurs ont mis au point un laser pour imiter la peau d’animaux