in

Ce robot s’inspire des crevettes pour percer la roche !

Crédits : Wikipedia

Des chercheurs ont intégré le biomimétisme pour mettre au point un robot capable de percer la roche de manière plus efficace qu’un laser ! Par ailleurs, cette machine inspirée des crevettes pourrait également être enrichie par une technique d’amélioration des capacités cognitives des robots.

Un robot-crevette

Les crevettes-pistolets (Alpheidae) sont dotées de pinces leur permettant de percer la roche, une sorte de marteau à plasma. Plus précisément, une des pattes de la crevette peut générer une onde de choc de plasma extrêmement chaud, capable donc de creuser la roche mais aussi de venir à bout de ses proies. Elle lui permet également de communiquer avec ses pairs via de brefs « clics » portés à 210 décibels. Or, cette capacité a inspiré un duo de chercheurs de la Texas A&M University (États-Unis), comme l’indique leur étude publiée dans la revue Science Advances le 15 mars 2019.

Selon les scientifiques, il est question d’un robot-crevette aux capacités étonnantes. Concrètement, les meneurs de l’étude ont créé une griffe robotisée capable de générer du plasma, et ainsi détruire différents types de roches. Il serait même question de purifier de l’eau en la décomposant en peroxydes !

Il y a peu, une autre équipe du Massachusetts Institute of Technology (MIT) présentait son projet Keypoint Affordance Manipulation (kPAM). Il s’agit d’améliorer les capacités cognitives des robots en leur permettant de comprendre comment saisir et manipuler un objet qui leur est inconnu, tout en l’utilisant de façon adéquate. Nul doute que l’éventuelle association entre le robot-crevette et le kPAM pourrait faire des miracles !

Crédits : Texas A&M University/Science Advances

Le biomimétisme, un domaine en pleine expansion

Depuis quelques années maintenant, le biomimétisme en robotique est devenu un champ de recherche très fourni. Par le passé, il a notamment permis l’invention du velcro, du TGV japonais shinkansen ou encore de la seringue Nanopass 33, et s’impose désormais comme une référence en recherche robotique.

Il y a quelques mois, nous présentions le robot tout-terrain mis au point par Pliant Energy Systems. Celui-ci est capable de se mouvoir sur n’importe quelle surface, qu’il s’agisse d’eau, de sable, de glace, de neige ou encore de boue ! Citons également le robot chauve-souris capable d’apprentissage automatique, les robots-fourmis tractant une voiture de 2 tonnes, les micro-drones pouvant soulever 40 fois leur poids ou encore un concept de sous-marin aux allures de calamar.

Sources : WiredSiècle Digital

Articles liés :

Le nouveau mini-robot Cheetah sait comment faire des backflips !

CES 2019 : un service de livraison autonome composé de robots-chiens !

Chine : un projet d’usine de fabrication de robots par des robots !