in

Ce petit drone explore les grottes les plus profondes du Groenland !

Capture vidéo : Flyability

Il y a deux ans, un chercheur italien a mené une importante expédition et a utilisé un petit drone pour explorer les grottes du Groenland. L’engin a permis d’explorer des zones très profondes et de faire des découvertes.

Le drone sublime l’expédition

Flyability est une société suisse experte en fabrication de drones. Celle-ci a publié une vidéo assez spectaculaire le 11 septembre 2020 (voir en fin d’article). Les images témoignent d’une expédition menée par l’explorateur et professeur de géologie italien Francesco Sauro en 2018. L’expédition en question concernait une zone située à environ 80 km à l’est de Kangerlussuaq, au sud-ouest du Groenland. L’objectif était d’étudier le mouvement de l’eau souterraine et ainsi mieux cerner les effets du dérèglement climatique sur la fonte des glaces. Or, cette expédition intégrait Elios, un drone fabriqué par Flyability.

Assez petit pour tenir dans une main, l’engin n’en est pas moins robuste, enveloppé dans sa structure sphérique en fibre de carbone de 400 mm de diamètre. Ainsi, le drone peut supporter des chocs et des projectiles à une vitesse maximale de 15 km/h. L’engin intègre également trois batteries lui conférant une autonomie totale d’une demi-heure. L’équipe de Francesco Sauro a donc trouvé un allié de taille pour son expédition. De plus, le drone est équipé de projecteurs de lumière, mais surtout de deux caméras (l’une HD et l’autre thermique) pouvant pivoter vers le haut et vers le bas. En temps réel, la tablette de contrôle reçoit les images en provenance des caméras.

drone expedition
Crédits : Flyability

Dans la même région en 1996, spéléologue français Janot Lambert avait réalisé une véritable prouesse en descendant à 202 mètres de profondeur. Toutefois, ce genre de performance est aujourd’hui impossible à reproduire. En effet, les puits sont devenus trop instables pour tenter le même genre de descente. C’est pour cette raison que les expéditions les plus récentes n’ont pas dépassé les 130 mètres de profondeur. Durant celle de Francesco Sauro, les chercheurs ont pu explorer le fond des puits de glace souterrains grâce au fameux drone suisse et y ont même découvert un lac !

Prochaine étape : l’Espace

Il est vrai que depuis quelques années, les drones sont devenus les fidèles compagnons des explorateurs de tous bords. De plus, il s’agit d’un moyen de partager ses expériences. En tout cas, Flyability désire aller beaucoup plus loin. En effet, cette société espère qu’un jour, ses drones seront intégrés aux futures missions d’exploration spatiale sur Mars, voire certaines lunes gelées de Jupiter.

La question des drones en exploration spatiale n’est pas nouvelle. En effet, la NASA évoquait en 2015 une sorte de planeur-aéronef baptisé Prandtl-m. Son objectif ? Explorer la surface de Mars à 600 mètres d’altitude et identifier de possibles futurs terrains d’atterrissage pour une mission martienne. En 2018, l’agence avait décrit son projet Mars Helicopter, concernant un engin miniaturisé de seulement 1,8 kg. Il s’agit d’un mini-hélicoptère prévu pour accompagner le rover Persévérance dans le cadre de la mission Mars 2020.