in

Ce pélycosaure vieux de 300 millions d’années est peut-être votre ancêtre

Illustration d’artiste de ce à quoi pouvait ressembler l’animal il y a près de 300 millions d’années. Crédits : Matt Celeskey/Lucas, SG et al. Palaeontologia Electronica

Le Gordodon kraineri ressemble peut-être à un dinosaure, mais il s’agit en réalité d’un type d’animal bien plus ancien : un pélycosaure, ancêtre des mammifères qui vivait il y a 300 millions d’années.

Avant l’avènement des dinosaures évoluaient d’autres animaux. Parmi eux, vous retrouverez les pélycosaures, des « reptiles mammaliens ». Comme leur nom l’indique, ces parents des mammifères ressemblaient à des reptiles, arborant la plupart du temps une grande crête sur leur dos. C’est notamment le cas du Gordodon kraineri, une nouvelle espèce découverte au Nouveau-Mexique en mars 2013. Les détails de cette étude sont publiés dans la revue Palaeontologia Electronica.

Un ancêtre des mammifères

« Les pélycosaures constituaient un groupe d’animaux qui a prospéré pendant le Permien, il y a entre 300 et 251 millions d’années, juste avant l’aube des dinosaures, explique Spencer Lucas, conservateur de la paléontologie au musée d’histoire naturelle et des sciences du Nouveau-Mexique, à Albuquerque, et principal auteur de l’étude. Ils incluent les ancêtres des mammifères, ce qui nous rapproche davantage de ce nouveau squelette que des dinosaures ».

Gordodon kraineri – du moins le spécimen retrouvé – mesurait 1,5 mètre de long pour environ 34 kilos. Il présentait également une crête de 17 centimètres à son point le plus haut. Mais ce qui à particulièrement intrigué les paléontologues, c’est la présence à l’avant de son museau de deux grandes et robustes dents (et des plus petites dans le reste de sa gueule). Pour les chercheurs, il s’agissait donc probablement d’un animal sélectif qui mangeait des plantes riches en nutriments.

Gordodon kraineri dinosaure herbivore
Aperçu du fossile de Gordodon kraineri retrouvé au Nouveau Mexique (États-Unis). Crédits : Matt Celeskey/Lucas, SG et al. Palaeontologia Electronica

Le plus ancien tétrapode végétarien connu

« Les autres reptiles herbivores primitifs n’étaient pas sélectifs et mâchaient toutes les plantes qu’ils rencontraient, poursuit le paléontologue. Mais Gordodon possédait certaines des mêmes spécialisations que les animaux modernes, comme les chèvres et les cerfs ». Jusqu’à présent, les animaux les plus anciens enregistrés avec ce type de dents avaient été retrouvés dans des roches datant d’il y a 205 millions d’années. Gordodon, lui, est plus ancien d’au moins 95 millions d’années.

Tout comme nous, Gordodon kraineri appartenait également aux tétrapodes, une super-classe d’animaux vertébrés qui vit le jour il y a environ 367 millions d’années. Mais les premiers du genre étaient tous carnivores. Ainsi, le spécimen qui nous intéresse était sans doute en train de révolutionner le principal mode de consommation. Il est de loin le plus ancien tétrapode végétarien connu. « La découverte de ce reptile “à grosses dents” réécrit la compréhension des paléontologues des débuts de l’herbivorie des reptiles », poursuit le chercheur.

Quant à la raison de la présence de cette crête, les chercheurs supposent qu’elle pouvait permettre une meilleure thermorégulation de l’organisme de l’animal. Celui-ci injectait probablement du sang dans sa voile pour se réchauffer ou se refroidir plus rapidement.

Source

Articles liés :

Ce reptile de 240 millions d’années est l’ancêtre commun de tous les reptiles

La mystérieuse nage des plésiosaures, ces énormes reptiles qui peuplaient hier nos océans

Des empreintes laissées dans le Grand Canyon il y a 315 millions d’années révèlent un étrange comportement