in ,

Ce miroir révolutionnaire va changer votre vision du shopping

Crédits : Capture vidéo

Un nouveau type de miroir est actuellement en test aux États-Unis. Un véritable concentré de technologie qui va changer l’expérience de shopping en magasin, dans le cas où il se généraliserait dans la vente de prêt-à-porter. Ce miroir nouvelle génération serait le chainon manquant entre commerce physique et e-commerce.

Ce dispositif est plus qu’un simple miroir, puisqu’il est équipé d’une solution de réalité augmentée. Il s’agit du Memory Mirror, imaginé par la société Memoni. Pour l’instant, ce miroir a été installé dans les boutiques de l’enseigne Neiman Marcus aux États-Unis. Les sessions shopping dans ces enseignes sont désormais interactives. En effet, le Memory Mirror propose diverses fonctionnalités après avoir mémorisé le profil du client.

Une cliente essaye une robe et désire voir si le même vêtement lui convient dans une autre couleur. Pas besoin de se changer, il est possible de modifier la couleur directement sur le miroir. Une cliente craque sur une tenue, mais hésite : elle peut enregistrer la photo sur son téléphone et la partager sur les réseaux sociaux. Il est possible de simuler le port de certaines tenues ou encore scinder le miroir en deux parties pour comparer deux tenues différentes.

D’ailleurs, l’achat peut être différé et finalisé sur internet. Le secteur de la mode est le domaine où l’achat d’impulsion représente une grande part des transactions, et pourtant, le dispositif Memory Mirror pourrait le transformer en achat de raison. En effet, les fonctionnalités permettent de réfléchir plus longuement avant tout achat, du fait des multiples comparaisons disponibles, du gain de temps à l’essayage ainsi que la possibilité de régler la note sur le web.

Pour tester ce genre de miroir, pas besoin de se rendre nécessairement aux États-Unis. L’entreprise Kylii motion dispose de son dispositif à réalité augmentée, à un degré de graphisme un peu en dessous du Memory Mirror. Ikea avait testé cette technologie, dans le but de mettre un produit en situation dans l’intérieur du client ou encore mettre ce même client dans une situation d’utilisation du produit.

Lien entre commerce physique et e-commerce, ce procédé est voué à se généraliser sur fond de modification des façons de consommer. En effet, à l’heure ou internet est omniprésent dans la vie quotidienne, une entreprise qui vendrait des produits sans avoir de vitrine virtuelle pourrait s’apparenter à une véritable fracture digitale pouvant causer sa perte. Le succès est donc promis aux enseignes qui intégreront ce genre de technologie.

La réalité augmentée fait l’objet d’une véritable compétition entre les fournisseurs de technologie, matérialisée par la sortie des Google glass puis par la prochaine mise sur le marché du nouveau système d’exploitation Microsoft Windows 10 avec son casque virtuel « Hololens ». L’enjeu pour les commerçants sera de se toujours pouvoir se démarquer, et ainsi faire le « buzz » en utilisant des nouveaux procédés attirant un maximum de clients.

Sources : CreapillsWeb Prospection