in

Ce minuscule robot-méduse est capable de nager dans notre vessie !

Capture vidéo Youtube

Des chercheurs basés en Allemagne travaillent actuellement sur l’élaboration d’un minuscule robot-méduse. Celui-ci a pour objectif de se déplacer aisément à l’intérieur de notre vessie afin d’y administrer des médicaments.

Un robot-méduse magnétique

Dans leur publication du 2 juillet 2019 dans la revue Nature Communications, les chercheurs de l’Institut Max-Planck de physique des systèmes complexes (Allemagne) ont détaillé cette machine. Selon eux, il est question d’une largeur de seulement quelques millimètres, une caractéristique présentant des difficultés en raison de la limite des composants miniaturisés embarqués.

Comme d’autres robots, celui-ci intègre le biomimétisme. En effet, ce dernier est censé imiter le comportement d’une méduse. Dotée d’une commande magnétique, cette petite machine répond à des signaux émanant d’un champ magnétique dans le cadre de ses déplacements.

«Si vous appliquez un champ magnétique lent dans une direction ascendante, les bras se courberont lentement vers le haut. Ensuite, un signal magnétique descendant très rapide permettra aux bras de se plier très vite vers le bas», explique Metin Sitti, directeur de l’institut.

Un nouveau type de soins

Les responsables du projet expliquent que leur robot-méduse est capable de saisir et de manipuler des objets grâce à ses huit bras magnétiques. Par ailleurs, des micro-organismes pourront s’agréger à la partie principale du robot, c’est-à-dire sous sa base.

Si les chercheurs pensent être à l’origine d’une petite révolution ouvrant la porte à de nouveaux types de soins, le chemin semble encore long. En effet, il est principalement question de trouver un bon moyen d’alimenter le robot en énergie et de pouvoir opérer un contrôle à distance. Une solution à base de cellules hydrauliques est envisagée. Le but ultime ? Disposer d’une solution efficace pour administrer des médicaments directement dans la vessie.

Utiliser des robots pour délivrer des médicaments

Il s’avère que l’utilisation de robots destinés à se balader dans notre corps pour administrer des médicaments est au cœur de nombreuses recherches. Citons par exemple le prototype de robot mou à l’apparence d’un mille-pattes mis au point par des chercheurs basés à Hong Kong. Ayant à peu près la forme d’un ticket de métro, ce robot comporte de nombreuses petites pattes afin d’augmenter la surface de contact. Celui-ci pourrait alors se déplacer dans n’importe quel environnement – comme dans du mucus ou d’autres fluides corporels – mais serait également opérationnel sur terrain sec.

Un projet financé par l’Union européenne concerne de petits robots inspirés des spermatozoïdes. Ces derniers – dotés d’une tête magnétique et d’une queue – ont été pensés pour être guidés de l’extérieur par des médecins grâce à des courants électromagnétiques.

Articles liés :

Bientôt, votre médecin vous prescrira des robots à manger !

De petits poissons robotisés bientôt injectés dans nos veines pour nous soigner

Psikharpax : un projet robotique de biomimétisme autour du rat