in

Ce hacker rend publics plus de 5 000 documents liés à la recherche sur les coronavirus

Crédits : TPHeinz/Pixabay

L’objectif du hacker nommé Shrine est simple : aider la recherche scientifique sur le coronavirus Covid-19. L’intéressé et son groupe ont utilisé une plateforme “peu recommandable” afin d’obtenir illégalement plus de 5 000 documents de recherche sur les coronavirus. Pour le groupe, rendre publique ces documents permet aux chercheurs ayant peu de moyens de ne pas avoir à payer afin d’y avoir accès.

Les documents publiés sur Reddit

Avec un bilan mondial de 2,25 millions de cas pour plus de 150 000 décès, la pandémie de Covid-19 est plus grave que ce que nous pensions. La recherche scientifique se poursuit, qu’il s’agisse de l’élaboration d’un vaccin ou la mise au point d’un autre traitement. Pour le hacker se faisant appeler Shrine, il était nécessaire que toutes publications scientifiques traitant des différents coronavirus soient publiques. Dans une publication sur Reddit le 15 avril 2020, un utilisateur rappelait que le hacker en question s’est exécuté, lui et son groupe. Ces derniers ont extrait pas moins de 5 000 documents en lien avec les coronavirus et les ont publiés sur Reddit.

Shrine et son groupe n’appréciaient pas le blocage des études au moyen de “paywalls”. Il s’agit de barrières numériques contraignant les utilisateurs à payer pour avoir accès à une publication. Or, ces paywalls permettent une marge bénéficiaire de 35 à 40 % pour l’éditeur. Pour le hacker, le caractère payant de la plupart des études est ridicule, alors que le Covid-19 fait actuellement des ravages dans le monde.

coronavirus
Crédits : fernandozhiminaicela/pixabay

Militer pour la suppression des paywalls

Sur la publication Reddit, certains utilisateurs estiment qu’il n’y a aucunement eu piratage. Shrine et son groupe auraient simplement utilisé la plateforme controversée Sci-Hub, sur laquelle étaient présents tous les documents édités depuis 1968. Quoi qu’il en soit, ces documents sont désormais publics. De plus, Shrine en a profité pour lancer un appel aux plateformes d’édition. Il est question d’une pétition réclamant tout simplement la suppression des paywalls.

Selon l’intéressé, ces barrières limiteraient la recherche scientifique sur le Covid-19. Il est vrai que les paywalls représentent un frein à la collaboration entre les différents chercheurs. Ceci est d’autant plus valable dans les pays en voie de développement. Pour ces derniers, il est financièrement difficile d’acquérir le savoir présent dans ces documents.

Fin janvier 2020, le Covid-19 a été répliqué hors de Chine pour la première fois, à savoir en Australie. Ceci était une très bonne nouvelle puisque les scientifiques avaient partagé leurs recherches avec les laboratoires du monde entier via l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Bien avant cela, des chercheurs chinois avaient séquencé le génome et développé de nouveaux outils de diagnostic. Néanmoins, ces derniers n’avaient malheureusement pas voulu partager leurs résultats.