in

Ce funambule a défié la mort en reliant deux gratte-ciels, yeux bandés et sans attache

Crédits : Capture vidéo

Dans la nuit du dimanche au lundi 3 novembre, le funambule américain Nik Wallenda a réalisé un défi particulièrement insensé, traversant un câble reliant deux gratte-ciels les yeux bandés et sans aucune protection en cas de chute.

C’est ce qu’on appelle se jouer de la mort. Dimanche soir, un câble a été installé à 180 mètres de hauteur entre deux gratte-ciel de Chicago. Devant des milliers de spectateurs, Nik Wallenda s’est ensuite élancé dans sa traversée les yeux bandés et sans le moindre dispositif le reliant au câble.

Pour rajouter à la difficulté, le câble était légèrement incliné, partant du 50e étage de la tour ouest de la Marina Tower — à une altitude de 179 mètres — jusqu’au Leo Burnett Building à une altitude par 205 mètres. La traversée était retransmise sur Discovery Chanel avec un différé de dix secondes pour prévenir tout risque de chute.

Avec cet exploit, Nik a battu pas moins de deux records mondiaux. Le premier pour sa traversée à une hauteur record et le second pour l’avoir réalisée les yeux bandés.