in

Ce concours de piratage propose de hacker une Tesla Model 3 !

Crédits : Flickr / Christoph Scholz

Comme chaque année le concours de piratage Pwn2Own réunit les plus grands hackers de la planète. Or, l’épreuve de cette année est particulièrement intéressante, car il s’agit de venir à bout du système de sécurité d’une Tesla Model 3, et de prendre le contrôle du véhicule. Le gagnant se verra tout simplement offrir la voiture en question !

Un énorme coup de projecteur

La conférence CanSecWest se tiendra à Vancouver (Canada) du 20 au 22 mars 2019. Durant cet événement est prévu le concours de piratage Pwn2Own qui réunit chaque année les meilleurs “white hat” de la planète, des gentils hackers cherchant à faire le bien autour d’eux. Il y a quelques semaines, nous évoquions l’histoire de cet agent immobilier américain ayant été contacté par un “white hat” via son système connecté de vidéosurveillance.

Or, cette édition 2019 sera unique dans la mesure où il s’agira de la toute première fois qu’une voiture sera attaquée par les pirates. Il s’agit du quatrième modèle de voiture commercialisé par Tesla – la Model 3 – sur le marché depuis 2017. D’une valeur de 44 000 dollars, cette automobile sera remportée par le pirate parvenant à percer ses défenses. Plusieurs prix sont d’ailleurs prévus suivant les objectifs atteints – d’un montant de 50 000 à 250 000 dollars – pour un total cumulé de 900 000 dollars !

Crédits : Wikipédia

Des “points d’attaque” au nombre de six

Il s’agit là d’une superbe publicité pour Tesla qui rappelons-le, est sans conteste la société ayant le plus développé le concept de voiture connectée. Tesla prend naturellement à cœur ces questions de sécurité. Depuis 2014, la société met à disposition son propre programme de récompense pour la découverte de bugs et offre désormais des primes pouvant atteindre 15 000 dollars. Il s’agit d’un programme concernant également les batteries domestiques Tesla Powerwall.

Il y a quelques mois, des chercheurs de l’Université KU Leuven (Belgique) ont affirmé qu’il était tout à fait possible de pirater une Tesla Model S. La cible des chercheurs était incarnée par la clé sans contact de l’automobile qui avait été clonée, comme le montre la vidéo visible en fin d’article.

Concernant la Tesla Model 3, les organisateurs du prochain concours Pwn2Own ont défini six points d’attaque qui sont tout autant de pistes pour les hackers. Le piratage de la clé électronique fait partie de ces points d’attaque, tout comme celui du système multimédia ainsi que des connexions Wi-Fi et Bluetooth. De plus, le système d’assistance à la conduite Autopilot est aussi une cible de choix (attaque par déni de service).

Sources : Ars TechnicaFutura Sciences

Articles liés :

Tesla rend le système de sécurité de ses véhicules open source !

Un hacker défie le PDG d’Apple de verser 2 millions de dollars à Amnesty International

Des hackers russes ont piraté le réseau électrique américain !

Ce concours de piratage propose de hacker une Tesla Model 3 !
noté 5 - 1 vote[s]