in

Ce cochon génétiquement modifié est le premier approuvé à usage médical

cochon 2
Crédits : Sergio Samuel Chilero Salinas / PxHere

À la différence des autres, le cochon GalSafe possède un gène capable d’éviter les allergies. La Food and Drug Administration (FDA) aux États-Unis a récemment donné son feu vert concernant cet animal. Celui-ci servira a produire des médicaments, mais également de la viande et autres cosmétiques allergéniques. Il pourra aussi faire office de « réservoir » à organes humains à des fins de transplantation.

Éliminer une molécule gênante

En 2015, des chercheurs de la Havard Medical School (États-Unis) avaient effectué d’énormes progrès concernant la transplantation d’organes de cochons chez l’être humain. Différents pays dont la Chine sont intéressés par ce genre de « réservoir » à organes humains. Toutefois, de tels cochons peuvent également servir à produire des médicaments et de la viande, comme l’affirme la Food and Drug Administration (FDA) dans un communiqué du 14 décembre 2020.

La FDA dit avoir approuvé le cochon GalSafe de la société United Therapeutics. Celui-ci est doté d’un gène capable d’éliminer la présence de galactose-alpha-1, 3-galactose (alphagal), une molécule de sucre. Cette molécule présente chez de nombreux mammifères, mais pas chez l’humain peut générer des allergies chez certaines personnes. Elle peut également être source de rejet des greffes d’animaux par l’organisme humain.

« La toute première approbation d’un produit de biotechnologie animale à la fois pour l’alimentation et comme source potentielle d’utilisation biomédicale représente une étape importante pour l’innovation scientifique », a déclaré Stephen M. Hahn, responsable à la FDA.

cochon 1
Crédits : PxHere

Des recherches à poursuivre

Selon United Therapeutics, le principal objectif est de fabriquer des produits médicaux ne générant aucune allergie. Il est notamment question d’anticoagulants (héparine). Ensuite, la société désire développer des organes compatibles avec le corps humain. En novembre 2020, United Therapeutics a lancé un essai de phase I pour des transplantations de peau de cochon GalDafe à destination des grands brûlés.

Rien n’est encore fait à ce niveau, mais les responsables prévoient également de commercialiser la viande de cochon GalSafe. La FDA a certifié que cette viande est propre à la consommation. En revanche, il n’y a eu aucune évaluation de cette même viande concernant la prévention des allergies. Toutefois, il faudra se montrer patient avant de voir arriver cette viande sur les étals.

Pour l’instant, une ferme de l’Iowa se charge d’élever 25 cochons GalSafe. Or, il semble que cet animal ne puisse être produit à grande échelle comme c’est le cas des cochons habituels. Par ailleurs, la molécule alphagal n’est pas la seule cause de rejet concernant les greffes. Il faudra sûrement effectuer d’autres modifications génétiques avant d’obtenir des organes totalement compatibles entre les cochons et les humains.