in ,

Ce casque a pour but d’entraîner le cerveau pour mieux dormir !

Crédits : capture YouTube / URGO Night

Alors que la qualité et le temps de sommeil semblent dépérir, une start-up française a récemment communiqué sur un dispositif destiné à favoriser un sommeil plus rapide et régénérant. Il s’agit d’un casque qui s’utilise en journée, entraînant le cerveau via le neurofeedback à mieux dormir durant la nuit.

Le sommeil, un vrai sujet !

Gérés par le rythme circadien, les cycles de sommeil sont très importants, et de nombreux troubles viennent les perturber. Citons par exemple la dyssomnie, la parasomnie et bien d’autres d’origine psychiatrique ou neurologique. Il faut également savoir que la lumière bleue émise par les écrans perturbe le sommeil. Lorsque les nuits sont courtes, la fatigue s’accumule, et l’on entre dans une sorte de cercle vicieux dont les effets néfastes peuvent être multiples. Citons à titre d’exemple le stress ainsi que la prise de poids.

Le petit dernier des gadgets “sommeil”

Alors qu’existent déjà quelques dispositifs tels que l’oreille connectée Somnox ou encore le bandeau SmartSleep de Philips, un petit nouveau vient de faire son apparition. Il s’agit d’un casque baptisé URGOnight fabriqué par la start-up URGOTECH appartenant à URGO, une importante entreprise pharmaceutique française.

Crédits : capture YouTube/ URGO Night

Quel est son fonctionnement ?

Il se pourrait pourtant bien que le casque URGOnight soit bien plus qu’un simple gadget, dans la mesure où celui-ci est prévu pour une utilisation durant la journée, durant une vingtaine de minutes – et ce trois fois par semaine. Il faut savoir que le casque est doté d’un dispositif de mesure d’électroencéphalogramme (EGG) miniaturisé utilisant le neurofeedback, un type de rétroaction biologique qui utilise l’affichage en temps réel de l’activité cérébrale.

Dans les faits, le cerveau est entraîné (durant l’utilisation du casque) via des exercices cérébraux personnalisés afin de modifier l’activité cérébrale. Par ailleurs, l’utilisateur pourra consulter un suivi via une application dédiée sur smartphone. Elle lui permettra de suivre l’évolution de son activité cérébrale ainsi que les progrès liés à son sommeil.

Selon URGOTECH, trois mois d’utilisation suffiraient pour bénéficier d’un endormissement 40 % plus rapide et d’une baisse de risque de réveil nocturne de plus de moitié ! Les plus touchés par le manque de sommeil devront toutefois patienter, car le casque en question devrait être officiellement lancé dans le courant de l’année 2019. Une liste d’attente est d’ailleurs disponible pour les personnes désirant faire partie des premières servies.

La vidéo visible ci-dessous décrit le casque URGOnight :

Sources : Siècle DigitalLe Journal du Geek

Articles liés :

Une étude montre qu’une habitude de sommeil régulière est importante pour la santé

Que se passe-t-il dans notre corps lorsque l’on manque de sommeil ?

Compter les moutons ou boire du lait chaud pour trouver le sommeil ? On vous dit tout sur les idées reçues !