in

Ce brassard pourrait vous faire économiser beaucoup d’énergie !

Crédits : David Baillot / École d’ingénierie de l’Université San Diego Jacobs

Une équipe d’ingénieurs a récemment présenté son premier prototype de brassard capable de vous réchauffer, ou de vous rafraîchir. Une sorte de thermostat personnel qui pourrait faire économiser beaucoup d’énergie.

Les températures ne cessent d’augmenter, et nous sommes de plus en plus nombreux dans le monde à faire appel aux climatiseurs. Très gourmands en énergie. L’idéal, à terme, serait donc de pouvoir trouver un moyen de maintenir une température corporelle agréable, tout en réduisant au maximum notre consommation d’énergie. En ce sens, des chercheurs de l’Université de Californie à San Diego (États-Unis) viennent de faire un grand pas. Ils proposent une sorte de brassard capable de vous réchauffer quand il fait froid, et vice versa. Les détails de l’étude sont publiés dans Science Advances.

Climatiseur personnel

Il existe une grande variété d’appareils de ce genre sur le marché, mais aucun n’est pratique. Certains utilisent un ventilateur quand d’autres doivent être remplis d’eau, par exemple. Ce nouvel appareil en revanche, est conçu de manière à être confortable et pratique à porter, s’intégrant facilement dans les vêtements.

L’appareil est construit autour d’un patch de 5 x 5 cm constitué de piliers en alliage thermoélectrique (tellure de bismuth) logés entre deux feuilles élastomères extensibles conçues pour conduire la chaleur. Un courant électrique provoque le transfert de chaleur d’une feuille d’élastomère à l’autre, chauffant en même temps les piliers en tellure de bismuth. Résultat : un côté du patch chauffe (intérieur) et l’autre se refroidit. Pour se rafraîchir, la chaleur est alors transférée de l’autre côté du patch.

brassard
Renkun Chen teste le prototype de brassard sur le bras de son collègue, Sahngki Hong. Crédits : David Baillot/École d’ingénieurs de San Diego Jacobs

De futurs vêtements « climatiseurs » ?

Le prototype, qui se présente sous la forme d’un brassard, a permis de maintenir en phase de test la température près du bras du porteur à 32 °C, qu’il fasse 22 °C ou 36 °C à l’extérieur. L’idée, à terme, sera de proposer non pas un simple brassard, mais un vêtement capable de maintenir la température adéquate sur une plus grande surface corporelle. Les chercheurs estiment qu’un tel dispositif utiliserait environ 26 watts d’énergie pour rafraîchir le porteur par « une journée moyennement chaude ». En cas de canicule, environ 80 watts seraient nécessaires. Dans tous les cas, ce sera toujours moins que l’énergie nécessaire pour faire fonctionner un climatiseur.

Ce n’est pour l’heure qu’un prototype. Mais ça fonctionne. « Ce type d’appareil peut améliorer votre confort thermique personnel, que vous voyagiez par une journée chaude ou qu’il fasse trop froid dans votre bureau », explique Renkun Chen, principal auteur de l’étude. Les chercheurs travaillent d’ores et déjà à l’élaboration d’un premier « gilet prototype ». « Nous avons résolu les problèmes fondamentaux. Nous nous attaquons maintenant aux grands problèmes d’ingénierie : l’électronique, le matériel et le développement d’une application mobile pour contrôler la température », peut-on lire.

Ils espèrent que leur technologie pourra un jour se commercialiser. Dans quelques années peut-être.

Source

Articles liés :

Et si on réduisait de 50 % le réchauffement climatique à l’aide de la géo-ingénierie solaire ?

Planter des arbres aide-t-il vraiment à lutter contre le réchauffement climatique ?

Ces 100 personnes sont-elles responsables du réchauffement climatique ?