in

Quelle est cette mystérieuse “cavité” isolée dans la Voie lactée ?

Crédits : WikiImages

Des astronomes ont récemment identifié une énorme cavité dans la Voie lactée creusée suite à l’explosion d’une étoile en fin de vie il y a plusieurs millions d’années, autour de laquelle naissent de nouvelles étoiles. Ces travaux, publiés dans The Astrophysical Journal Letters, aident à faire la lumière sur le rôle des supernovas dans le processus de formation stellaire.

Une “cavité” de 500 années-lumière de diamètre

Une question majeure dans le domaine de la formation des étoiles est de savoir comment les nuages ​​moléculaires (amas de gaz et de poussière formant des étoiles) se forment à partir du milieu interstellaire diffus (ISM). Les progrès récents de la cartographie de la poussière en 3D révolutionnent notre vision de la structure de l’ISM. Dans le cadre d’une étude, une équipe s’est appuyée sur le satellite Gaia de l’Agence spatiale européenne pour cartographier les nuages moléculaires bien connus de Persée et du Taureau en 3D, révélant un vide massif entre les deux structures autrefois insaisissable dans les précédentes cartes 2D de la région.

Nous avons pu voir ces nuages ​​pendant des décennies, mais nous n’avons jamais su leur vraie forme, leur profondeur ou leur épaisseur. Nous ne savions pas non plus à quelle distance se trouvaient les nuages“, détaille Catherine Zucker, coauteure de l’étude. “Maintenant, nous savons où ils se trouvent avec seulement 1% d’incertitude, ce qui nous permet de discerner ce vide entre eux“.

D’après l’étude, cette “cavité” en forme de bulle mesure environ 500 années-lumière de large. “Des centaines d’étoiles se forment ou existent déjà à la surface de cette bulle géante“, souligne Shmuel Bialy, de l’Institute for Theory and Computation (ITC) du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics.

galaxie
Une vue agrandie de la cavité (à gauche) montre les nuages ​​moléculaires Persée et Taureau en bleu et en rouge. De nouvelles images 3D de ces nuages ​​montrent qu’ils bordent la cavité et sont assez éloignés les uns des autres. Crédits : Alyssa Goodman/Center for Astrophysics | Harvard & Smithsonian

On pense que ces amas de gaz et de poussière se sont formés en tandem à partir de la même supernova (explosion d’une étoile en fin de vie) il y a environ dix millions d’années. Ces deux nuages se seraient plus précisément formés à la suite de la même onde de choc, démontrant les effets puissants de telles explosions stellaires.

D’après les membres de l’équipe, cette nouvelle découverte pourrait ainsi faire la lumière sur la façon dont les supernovas génèrent la formation d’étoiles dans la Voie lactée. “Nous avons deux théories : soit une supernova s’est déclenchée au cœur de cette bulle et a poussé le gaz vers l’extérieur, formant ce que nous appelons maintenant la “super-coque Persée-Taureau“, soit une série de supernovas se produisant sur des millions d’années l’a créée au fil du temps“, poursuit le scientifique. “Quoi qu’il en soit, cela démontre que lorsqu’une étoile meurt, sa supernova génère une chaîne d’événements qui peut finalement conduire à la naissance de nouvelles étoiles“.