in

Avant un ultime plongeon sur Saturne, Cassini va frôler ses anneaux pour en récupérer des échantillons

Credits: Wikipedia / Saturn_during_Equinox

La sonde spatiale Cassini, arrivée dans le système de Saturne il y a déjà 12 ans, s’apprête à entamer la première phase de sa mission baptisée « Grand finale », une phase qui implique une série de plongées dans les anneaux de Saturne et un échantillonnage des particules et des gaz. 

Dès ce mercredi 30 novembre 2016 et jusqu’au 22 avril prochain, la sonde spatiale Cassini va entamer une série de plongées dans les anneaux de Saturne. Cela constitue la « Cassini’s Ring-Grazing Orbits », première phase de la mission baptisée « Grand Finale » de l’épopée de Cassini dans le système de Saturne. Ainsi, la sonde va commencer une série de 20 plongées sur le bord extérieur des anneaux de Saturne à raison d’une fois tous les sept jours, et ce grâce à la poussée gravitationnelle offerte par Titan, l’une des lunes de Saturne.

« Nous appelons cette phase de la mission “Cassini’s Ring-Grazing Orbits” parce que nous allons dépasser le bord extérieur des anneaux. En outre, nous avons deux instruments qui peuvent échantillonner des particules et des gaz alors que nous traverserons le plan de l’anneau… Cassini va ainsi frôler les anneaux », explique Linda Spilker, scientifique du projet Cassini au JPL de la Nasa.

La sonde Cassini est arrivée en 2004 dans le système de Saturne après un voyage de sept ans. Durant ces douze années, elle a contribué à de nombreuses découvertes sur Saturne, mais aussi sur certaines de ses lunes comme Titan ou Encelade. En quelques chiffres, Cassini c’est : 10 lunes découvertes, 3 616 publications scientifiques, 243 orbites, 379 300 photos ou encore 2,2 milliards de km parcourus depuis son arrivée.

Durant cette mission, Cassini plongera jusqu’à sonder la partie extérieure de l’anneau F de Saturne (800 km de largeur) qui marque la limite du système d’anneau principal. « Même si nous volons au plus près de l’anneau F, nous y serons encore à plus de 7 800 km de distance », déclare Linda Spilker.

Ce sera là l’occasion pour Cassini d’explorer certaines des petites lunes qui orbitent juste autour des anneaux, mais surtout de récupérer des échantillons de particules et de gaz de l’anneau pour les analyser tout en réalisant un scan en profondeur de sa structure.

La fin de cette phase est donc prévue pour le 22 avril 2017 et Cassini poursuivra alors son « Grand Finale » impliquant 22 plongées entre Saturne et ses anneaux pour finalement plonger dans l’atmosphère de la planète le 15 septembre.

Source