in

Cassini capture le vortex qui annonce l’arrivée de l’hiver sur Titan

Credit: NASA/JPL-CALTECH/SPACE SCIENCE INSTITUTE

Sur Titan, la plus grosse des nombreuses lunes de Saturne, c’est une puissante tempête hivernale qui arrive et la sonde Cassini a pu capturer en image le vortex fait de vents de méthane annonçant l’arrivée de l’hiver qui devrait durer environ sept ans.

Cela ressemble à une énorme tache ou une grosse bosse sur l’hémisphère Sud de Titan. En réalité, il s’agit du vortex marqué par de puissants vents de méthane et annonçant l’arrivée de l’hiver sur Titan, la plus grosse des très nombreuses lunes de Saturne. Cette image a été capturée par la sonde Cassini de la mission Cassini-Huygens qui a pour but l’étude de la planète Saturne et de plusieurs de ses satellites.

Sur cette lune qui est souvent qualifiée de « petite sœur de la Terre », c’est la première fois que le changement de saison apparaît de manière si précise. Avec une taille similaire à celle de Mercure, Titan possède une atmosphère dense composée à 98,4% de diazote (N2), puis de nuages de méthane (CH4) et d’éthane (C2H6). Sur cette lune, au cours du changement de saison, les lacs de méthane s’évaporent durant l’été pour former ces nuages de méthane qui peuvent former des précipitations.

Il faut rappeler que dans le système de Saturne, chaque saison dure environ 7 ans, la planète et ses nombreuses lunes ayant une période de révolution autour du Soleil de 29 ans. Cassini, en orbite autour de Saturne depuis 2004, n’a assisté pour le moment qu’à deux saisons saturniennes et il faudra attendre 2033 pour qu’elle puisse suivre les quatre saisons si ses instruments tiennent jusque là. Le changement de saison actuel a commencé après l’équinoxe de printemps à la mi-2009. Ce vortex atmosphérique est le fruit des nuages de méthanes de l’hémisphère nord qui ont migré vers le sud.

NASA/JPL-CALTECH/SPACE SCIENCE INSTITUTE
Credit: NASA/JPL-CALTECH/SPACE SCIENCE INSTITUTE