in

Cartographie : Voici comment la pollution marine s’accumule depuis 57 ans

Capture vidéo

Nombreuses sont les études qui dressent un constat édifiant sur l’état des océans et des écosystèmes de la planète, en particulier la pollution qui y règne et l’omniprésence du plastique. Des chercheurs les ont compilé pour en dresser un triste bilan.

La pollution marine par les déchets humains, principalement plastiques, atteint des sommets, celle-ci ne se contentant plus de la surface des océans, mais atteignant désormais aussi les profondeurs. Actuellement, c’est jusqu’en Arctique et en Antarctique que l’on trouve des déchets plastiques.

Ce constat est tiré d’études très nombreuses et souvent locales focalisées sur certains éléments. Pour avoir une vision plus globale du problème, trois chercheurs de l’Institut Alfred Wegener pour la recherche polaire et marine (AWI) à Bremerhaven, en Allemagne, ont compilé toutes les données scientifiques publiées sur le sujet, soit 1300 publications. Ils proposent ainsi une base de données unique, accessible à tous sur the AWI Litterbase.

Toutes les données de toutes ces publications ont permis à ces chercheurs allemands de dresser différentes cartes de la distribution de la pollution marine à travers le monde, mais aussi l’impact et les conséquences de ce fléau sur les différents organismes qui y évoluent.

Le constat est alarmant. Les oiseaux marins et les poissons sont en première ligne : 34% des espèces étudiées ingèrent des détritus, 31% les colonisent et 30 % se retrouvent étranglés, handicapés ou piégés par cette pollution due à l’homme. Le nombre total des espèces affectées augmente régulièrement et on estime aujourd’hui leur nombre à 1333. Une précédente étude estimait qu’en 2050, à ce rythme, 99% des oiseaux marins auront avalé du plastique.

Si ces cartes montrent certaines zones vierges de toute pollution, cela ne signifie pas forcément qu’elle n’y règne pas, mais plutôt que ces zones n’ont pas encore été étudiées. Ainsi, au fur et à mesure des nouvelles explorations et publications qui en découleront, ces cartes seront actualisées régulièrement.

Source

Avatar

Rédigé par David Louvet-Rossi