in

Carte : les 24 fuseaux horaires et leurs spécificités !

Crédits : Wikipédia

Créés il y a presque un siècle et demi, les fuseaux horaires ont récemment fait l’objet d’une carte très instructive. En effet, ce système découpant le monde comporte son lot de spécificités pouvant parfois être surprenantes.

Qu’est-ce que les fuseaux horaires ?

Trouvant ses origines au XIXe siècle, le système de fuseaux horaires est relatif à des zones de la surface terrestre observant une heure uniforme. Le premier système de fuseaux horaires a été adopté en 1876 sous l’impulsion de l’ingénieur et géographe canadien Sandford Fleming. Ce système prenait comme aujourd’hui le méridien de Greenwich comme origine des temps, divisant le globe en 24 fuseaux horaires de même taille.

Après de multiples changements, les fuseaux horaires ont beaucoup évolué pour des raisons pratiques. Ceux-ci ont désormais tendance à suivre les frontières des pays (ou de leurs subdivisions) et ne font par conséquent plus la même taille.

Une carte pour y voir plus clair

Outre les pays ayant adopté le changement d’heure, le système de fuseaux horaires comporte son lot de spécificités – voire de bizarreries. Or, une carte publiée par le Courrier International le 21 décembre 2018 tente de rassembler ces détails, dont certains sont évoqués dans cet article.

Crédits : Thierry Gauthé/Courrier international

Voir la carte en haute qualité

Parlons un peu de la France, qui devrait logiquement se trouver dans le fuseau 0 – celui du Royaume-Uni – mais qui se situe en réalité dans le fuseau +1. Cette situation date de l’occupation allemande en 1940 et n’a jamais été remise en question depuis. L’Espagne est dans le même cas, alors que le Portugal voisin se trouve bien dans le fuseau 0.

La France est d’ailleurs le pays ayant le plus de fuseaux horaires au monde, à savoir 14 (devant la Russie). Ceci est notamment le fait des possessions d’outre-mer telles que St-Pierre-et-Miquelon (-3) ainsi que la Polynésie française s’étalant sur trois fuseaux (-10, -9 et demi et -9). En revanche, la Chine s’étalant en réalité sur cinq fuseaux est englobée – malgré sa taille – dans un seul fuseau (+8).

Un cas très spécifique

Évoquons également la ligne du changement de date, suivant à l’origine le 180e méridien en traçant une ligne droite. Si ce méridien est encore en vigueur aujourd’hui, le tracé a été largement modifié à la demande de plusieurs États du Pacifique, donnant lieu à une sorte de cacophonie cartographique plutôt amusante.

À l’origine, les fuseaux horaires allaient de -12 à +12. Et pourtant, il existe deux fuseaux horaires qui interrogent : +13 et +14. Il faut savoir que ces deux fuseaux ont été créés spécialement pour Kiribati, un état d’Océanie composé de trois archipels qui étaient étalés sur davantage de fuseaux. Il s’agissait à l’époque de faciliter la communication entre l’ensemble des îles.

Articles liés :

Pourquoi le méridien de Greenwich est-il la référence sur les cartes ?

Ces araignées vivent un décalage horaire de cinq heures chaque jour !

Voyage : des scientifiques ont trouvé une parade au jetlag