in

Voici la carte interactive de l’Univers la plus précise jamais réalisée

ciel étoiles nuit
Crédits : Idizimage / iStock

Les passionnés d’astronomie ne peuvent rester de marbre face à cette nouvelle carte de l’Univers. En effet, c’est tout simplement la plus précise jamais réalisée à ce jour. Ce document disponible en ligne et produit aux États-Unis est le résultat d’un travail gigantesque dont les débuts remontent aux années 2000.

Un nouveau support interactif pour observer l’Univers

En 2022, nous évoquions la carte 3D la plus imposante et la plus détaillée de l’Univers jamais élaborée. Mise au point grâce aux données de la première enquête du Dark Energy Spectroscopic Instrument (DESI), cette cartographie révélait une gigantesque toile cosmique de galaxies qui s’étend sur des milliards d’années-lumière. Cependant, bien que ce projet ne soit pas encore terminé, une autre initiative de grande ampleur a récemment fait parler d’elle : The Map of the Universe. Comme l’indique le site BGR dans un article publié le 2 février 2024, il s’agit de la carte aux rayons X la plus détaillée jamais réalisée de l’Univers.

Une équipe d’astronomes de l’Université John Hopkins (États-Unis) motivée pour satisfaire les plus grands amateurs d’astronomie est à l’origine de cette carte. Il faut dire que la cartographie en question dispose d’arguments convaincants puisqu’elle représente pas moins de 200 000 galaxies. De plus, il s’agit d’un support interactif qui permet aux utilisateurs de naviguer entre les galaxies afin de les observer de plus près.

capture carte univers
Crédits : capture écran / The Map of the Universe

Près de 900 000 astres, galaxies et trous noirs

The Map of the Universe est le résultat d’un immense travail réalisé dans le cadre du Sloan Digital Sky Project, dont les débuts remontent aux années 2000. L’objectif était de cartographier le ciel de manière extensive à l’aide d’un télescope se trouvant à l’Observatoire Apache Point, dans l’état du Nouveau-Mexique. Par ailleurs, les données du projet sont restées longtemps inaccessibles au public, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui.

En parallèle, les astronomes ont eu recours au télescope eROSITA entre décembre 2019 et juin 2020. Conçu par l’Institut Max Planck en Allemagne, cet instrument à rayons X a capturé pas moins de 170 millions de photos qui regroupent un total d’environ 900 000 astres, galaxies et trous noirs. Soulignons au passage que le télescope a tout de même collecté davantage de données en un peu plus de six mois que certaines missions spatiales de premier plan en plus de deux décennies.

Les astronomes et astrophysiciens disposent désormais d’un outil très précieux. Il faut dire qu’au-delà de la passion, The Map of the Universe incarne une base de travail solide capable d’aider la recherche. Grâce à cette carte, les scientifiques peuvent en effet aisément et plus rapidement définir de nouvelles cibles de recherche et d’observation.