in

Le cargo spatial russe a commencé sa chute vers notre planète, ce qu’il faut savoir

Crédits : NASA

Le cargo spatial Progress, d’origine russe, qui avait pour mission de ravitailler les astronautes de l’ISS, a commencé à retomber sur la Terre, car il n’a pas été lâché par la fusée Soyouz au bon endroit et à la bonne puissance.

Ce cargo de 7 tonnes, Progress M-27M, est incontrôlable depuis le 28 avril. Toute liaison est peine perdue pour les russes qui avaient déjà rencontré des problèmes après son lancement, depuis le cosmodrome de Baïkonour. Entre le 5 et le 12 mai 2015, il va entrer dans l’atmosphère, selon le CNES, et sa chute risquerait ensuite d’être incontrôlable. Son entrée dans l’atmosphère devrait mener à sa destruction et à la fonte de certaines parties due à un échauffement et ce qui atteindrait notre Terre serait alors des restes du cargo.

Cette retombée sur la Terre pourrait durer plusieurs semaines. Les agences spatiales comme la NASA et le CNES vont surveiller la trajectoire du cargo de près avec des radars et l’agence russe essayera de rétablir la liaison afin de pouvoir contrôler sa retombée — si possible au sud de l’océan pacifique — et le freiner dans son élan alors qu’il fonce actuellement à 8 km par seconde, ce qui devrait l’empêcher d’atteindre des zones habitées. Pour le moment, nul ne peut savoir où il atterrira : l’endroit ne pourra être identifié que quelques heures avant.

Mais rassurez-vous, il y a très peu de chances que les débris heurtent des régions habitées — il est plus probable qu’ils tombent dans les océans — ni que le cargo, dans sa chute, n’entre en collision avec l’ISS. Les astronautes de la Station Spatiale Internationale qui attendaient de recevoir plus de 2 tonnes de matériel, de nourriture, d’eau et d’oxygène ne seront pas en danger puisqu’il reste encore beaucoup de réserves, de quoi tenir encore plusieurs mois en attendant un nouveau ravitaillement prévu en juin.

Le cargo contient une réplique du drapeau soviétique qui avait été hissé à la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Symbole de la victoire soviétique, il devait être renvoyé sur Terre par les astronautes russes de l’ISS pour adresser leurs vœux à la Russie, à l’occasion du 9 mai qui commémore leur victoire.

Sources : TF1, Le Figaro, 20 minutes.

– Illustration : Nasa