in

Capsule SpaceX : des plaisanciers ont envahi la zone d’amerrissage

La capsule Crew Dragon de SpaceX après son ammerrissage dans l'Atlantique dans le cadre de la mission Demo-2. Crédits : NASA

Quelques minutes seulement après l’amerrissage des deux astronautes américains ce dimanche, plusieurs bateaux de plaisance se sont amassés autour de la capsule. La NASA et SpaceX comptent mettre en place les moyens de nécessaires pour ne plus que ça se reproduise.

Vous l’avez peut-être suivi en direct. Bob Behnken et Doug Hurley ont amerri ce dimanche au large de la Floride, clôturant avec succès la mission Demo-2. Celles et ceux qui ont suivi les images de la NASA ont alors aperçus plusieurs plaisanciers s’amasser autour de la capsule.

Selon Jim Bridenstine, patron de la NASA, la garde côtière américaine avait effectivement bien dégagé la zone avant l’arrivée des deux astronautes. En revanche, le navire de récupération Go Navigator de spaceX, chargé d’extraire la capsule, est arrivé sur place environ 30 minutes plus tard. Entre temps, de nombreux bateaux s’étaient rapprochés du vaisseau, certains d’un peu trop près.

Les équipes de SpaceX ont alors dû repousser les plaisanciers envahissants. “Il y a des choses que nous allons devoir examiner, pour lesquelles nous devons faire mieux, c’est sûr“, a déclaré Bridenstine.

La leçon apprise ici est que nous avons probablement besoin de plus de ressources de la Garde côtière, et peut-être de plus de ressources de SpaceX et de la NASA, a de son côté ajouté la Directrice d’exploitation de SpaceX, Gwynne Shotwell, lors d’un briefing. C’était une mission de démonstration. Nous serons certainement mieux préparés la prochaine fois”.

spacex
Les plaisanciers présents autour de la capsule avant l’arrivée du Go Navigator, le navire de récupération de SpaceX. Crédits : NASA

Une journée “extraordinaire”

Ce petit “couac” ne doit bien évidemment pas venir entacher le succès de cette mission. “Ce fut une journée extraordinaire“, a déclaré Gwynne Shotwell lors d’une conférence de presse après le vol, évoquant “un énorme soulagement” après des mois d’anxiété. “Nous entrons officiellement dans une nouvelle ère de vols spatiaux“, a de son côté ajouté Jim Bridenstine.

La NASA et SpaceX vont maintenant étudier de près les données collectées au cours de ce vol d’essai. Sur la base de cette analyse, la capsule sera probablement certifiée pour des missions opérationnelles futures vers la Station spatiale internationale. Il est notamment question de la réutiliser dans le cadre de la mission Crew-2, programmée au printemps 2021.

Entre-temps, la première véritable mission commerciale – Crew-1 – doit normalement décoller en septembre prochain. Elle transportera quatre membres d’équipage de l’Expédition 64 : les astronautes américains Michael S. Hopkins, Victor J. Glover et Shannon Walker, et l’astronaute japonais Soichi Noguchi.

Source