in

La capsule Resilience de SpaceX va bientôt revoler pour une mission historique

Crédits : SpaceX

Le vaisseau Resilience vient à peine de revenir sur Terre, embarquant avec lui quatre astronautes en provenance de l’ISS, qu’un autre vol se profile : la première mission entièrement civile de SpaceX.

Une grande première

Après s’être accrochée pendant 167 jours à la Station spatiale internationale (ISS), un record, la capsule Resilience s’est posée avec succès dans le golfe du Mexique dans la nuit du 2 au 3 mai dernier. Il s’agissait du premier amerrissage nocturne d’un vaisseau habité américain depuis l’arrivée d’Apollo 8, avant l’aube, dans le Pacifique le 27 décembre 1968.

À bord de Resilience se trouvaient les quatre astronautes de la mission Crew-1 : Mike Hopkins, Victor Glover et Shannon Walker pour la NASA. Ils étaient accompagnés de Soichi Noguchi pour l’Agence japonaise d’exploration aérospatiale (JAXA).

Les équipes de récupération de SpaceX ont sorti le vaisseau de l’eau peu de temps après son atterrissage de manière à minimiser les dommages liés à l’eau de mer sur la structure, avant de rejoindre Cap Canaveral. Dans quelques jours, l’équipe commencera le processus de préparation de la Dragon pour sa prochaine mission nommée Inspiration4.

spacex resilience
La capsule Resilience récupérée en mer. Crédits : Bill Ingalls / NASA

Le tour de la Terre avec un dôme de verre

Cette mission sera un peu particulière puisqu’elle sera entièrement civile. Il s’agira d’une grande première pour SpaceX.

Les membres d’équipage seront Jared Isaacman, fondateur et PDG de Shift4 Payments, Hayley Arceneaux, l’une des employés de l’hôpital pour enfants St Jude de Memphis, Sian Proctor, professeure à l’Université communautaire de Tempe (Arizona) et enfin Christopher Sembroski, ingénieur pour la société Lockheed Martin. Ensemble, ils seront donc les premières personnes à s’envoler pour l’espace sans être accompagnées par un astronaute professionnel.

Pour cette mission, il ne sera en revanche pas question de rejoindre la station en orbite. La capsule et ses occupants feront en effet le tour de la Terre à environ 570 km d’altitude, soit environ 130 km plus haut que l’ISS.

Initialement prévue pour octobre prochain, la date de lancement a été avancée au 15 septembre 2021. Le Jour-J, Resilience sera coiffée au sommet du même booster Falcon 9 qui a lancé la mission Crew-2 de Thomas Pesquet le 23 avril dernier.

Enfin, il est également prévu que la capsule fasse l’objet d’une mise à niveau. Un dôme en verre sera en effet installé à son sommet pour offrir aux occupants une vue à 360 degrés sur l’espace et la Terre.

Une fois en orbite, le nez aérodynamique protecteur de la capsule devrait alors pouvoir s’ouvrir, exposant la coupole d’observation qui, sur la base de l’illustration tweetée par SpaceX, ne pourra accueillir qu’un seul membre d’équipage à la fois.