Des communes prêtent des caméras thermiques pour une meilleure isolation des logements

caméra thermique
Crédits : ivansmuk / iStock

Une bonne isolation thermique permet notamment de réduire les factures de chauffage durant l’hiver. Or, plusieurs communes en France proposent le prêt d’une caméra thermique aux particuliers afin de les aider à identifier les travaux à réaliser pour une meilleure isolation. Bien qu’il s’agisse d’une bonne idée, il est tout de même nécessaire de prendre des précautions.

La nécessité de mieux isoler les bâtiments

Lorsqu’un logement ou tout autre local est mal isolé, on le qualifie souvent de « passoire thermique ». En effet, l’isolation thermique d’une construction par l’intérieur ou l’extérieur permet de réduire les pertes de chaleur. Cela permet ainsi de réduire le gaspillage énergétique, les factures d’électricité, mais aussi les émissions de GES. Dans de nombreux pays dont la France, des mesures sont donc prises pour inciter les particuliers et les entreprises à mieux isoler les constructions.

Pour rénover l’isolation d’un bâtiment ou combler ses faiblesses en la matière, un appareil s’avère très utile : la caméra thermique. Cette dernière permet d’identifier les endroits qui ont besoin de travaux grâce à la détection et la mesure des fuites de chaleur. L’appareil génère en effet une image qui montre les différentes températures des surfaces, et donc les variations de chaleur.

Il faut savoir que plusieurs communes et collectivités françaises prêtent des caméras thermiques aux particuliers. Cela leur évite ainsi d’acheter eux-mêmes le matériel. Parmi ces entités, nous retrouvons le Service Eco Habitat de Montargis (45), la ville de Puteaux (92), la ville d’Eaubonne (95) ou encore l’agglomération Cœur Essonne (91). Comme l’expliquait la plateforme Améliorons la Ville, les prêts de caméras thermiques par l’État ont tendance à se multiplier. Or, même si ces initiatives sont pleines de bonne foi et visent à aider les particuliers à mieux isoler leurs logements, certains spécialistes n’ont pourtant pas hésité à mettre en garde contre cette pratique.

caméra thermique
Crédits : dadoodas / iStock

Attention aux dérives

Les caméras thermiques sont assez récentes dans le secteur et les professionnels eux-mêmes (artisans, architectes, etc.) doivent être formés à leur utilisation, notamment en ce qui concerne l’interprétation des résultats. Ainsi, il convient de bien connaître les propriétés de la caméra, mais aussi d’avoir des connaissances relatives au comportement thermique, aéraulique et hydraulique du bâti. Cette maîtrise permet ainsi de ne pas tomber dans les nombreux pièges qui peuvent fausser les résultats, par exemple les conditions météorologiques.

Parmi les dérives, citons l’exemple d’une personne qui serait rassurée ou inquiétée à tort concernant les déperditions thermiques de son logement. Évoquons aussi la possibilité que des professionnels peu scrupuleux proposent des travaux non nécessaires sur la base de résultats faussés. Enfin, l’inexactitude des résultats peut conduire à une résolution seulement partielle des problèmes de pertes de chaleur.