in

Pourquoi le café a des effets laxatifs ?

Crédits : Couleur / Pixabay

C’est une routine que de nombreux buveurs de café connaissent chaque matin. Après avoir consommé sa tasse, on prend la direction des toilettes. Un effet secondaire qui n’a en réalité rien à voir avec la caféine. Mais alors, pourquoi le café donne tant ces envies pressantes ? 

Les consommateurs de café sont nombreux, très nombreux puisque dans le monde, on consomme environ 255 kg de café chaque seconde. Les Français se placent à la 17e place des plus grands consommateurs du fameux breuvage, avec 5,4 kg de café par habitant et par an. Un point commun relie une majorité des consommateurs, c’est la routine qui suit la fin de la tasse matinale de café, qui nous mène tout droit aux toilettes. Un phénomène laxatif qui, contrairement aux idées reçues, n’a rien à voir avec la caféine.

Un processus en trois étapes

Le processus qui mène à ces envies pressantes s’applique en réalité de trois manières dans l’organisme. En premier lieu, le café ingurgité augmente la production d’acide gastrique et d’acide chlorogénique dans l’estomac. Une abondance d’acide qui permet à l’estomac d’envoyer son contenu de manière plus rapide vers les intestins.

Dans un deuxième temps, ce sont certaines hormones qui voient leur production être augmentée, dont notamment la gastrine et la cholécystokinine, dont le rôle est d’accélérer la digestion. Enfin, dans une dernière étape, le café est un stimulant pour le tissu qui forme l’estomac et le petit intestin, insistant donc sur la poussée de son contenu vers la sortie.

Ainsi, ce sont ces trois étapes qui, un peu plus à chaque fois, nous mènent directement aux toilettes une fois le café, notamment la si importante tasse matinale consommée. Ensuite, la journée peut commencer.